1 min de lecture Intempéries

Météo France place trois départements du sud-ouest du pays en vigilance orange aux orages

La Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques sont en alerte. En fin d'après-midi et début de soirée, des orages pourront éclater sur l'Aquitaine de manière isolée.

Des éclairs lors d'un épisode orageux (illustration)
Des éclairs lors d'un épisode orageux (illustration) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Attention si vous demeurez en Gironde, dans les Landes ou les Pyrénées-Atlantiques. Après une journée très chaude, le ciel de ce lundi 4 mai va devenir menaçant et des orages pourront éclater sur l'Aquitaine de manière isolée. Ces trois départements ont ainsi été placés ce lundi matin en vigilance orange aux orages par Météo France

Une journée estivale est en effet attendue aujourd'hui avec des températures élevées, en particulier sur le sud Aquitaine, entre le sud Gironde et les Pyrénées-Atlantiques avec 30 à 33 degrés prévus. 

Après des orages qui interviendront de manière isolée en fin d'après-midi, d'autres plus organisés et plus forts gagnent par le sud-ouest et la façade Atlantique entre la soirée et le début de nuit. Ces orages seront associés à des chutes de grêle, des précipitations intenses localement mais de courte durée et surtout des rafales de vent pouvant dépasser les 100 km/h, indique l'institut météorologique.


Des orages forts sont également attendus sur l'ouest de Poitou-Charentes dans la nuit mais avec une intensité moindre. Météo France note des facteurs aggravants : après les précipitations de ces derniers jours, les sols sont saturés, ce qui pourrait favoriser la chute d'arbres par fortes rafales.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intempéries Orages Pyrénées-Atlantiques
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants