1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. Coronavirus et tourisme : "Pour le moment, on serre les dents", explique un professionnel
1 min de lecture

Coronavirus et tourisme : "Pour le moment, on serre les dents", explique un professionnel

INVITÉS RTL - À l'occasion du plus gros week-end de départs en vacances, où en est le tourisme en France après les contraintes annoncées cette semaine et le passe sanitaire ?

Tourisme : la fréquentation à Paris a baissé de 95%
Tourisme : la fréquentation à Paris a baissé de 95%
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Tourisme : Michel Durrieu et Jean-François Martins sont les invités de Stéphane Carpentier
08:46
Coronavirus et tourisme : "Pour le moment, on serre les dents", explique un professionnel
08:46
Stéphane Carpentier & Capucine Trollion

À l'occasion du plus gros week-end de départs en vacances, où en est le tourisme en France après les contraintes annoncées cette semaine et le passe sanitaire ? Quelles sont les conséquences pour les déplacements pour ceux qui ont la chance de partir ? 

"Je tiens à rappeler que la vaccination est indispensable pour sortir de cette crise (...) Pour le tourisme effectivement, vous avez des gens qui se posent des questions, vous avez les étrangers, les européens en particulier, qui sont finalement arrêtés en plein vol. Ils étaient en train de revenir assez massivement, en particulier les Néerlandais, les Belges et les Allemands. Les Néerlandais ont arrêté de réserver", démarre Michel Durrieu, directeur général d’Huttopia international, conseiller spécial à l’Organisation mondiale du tourisme, conseiller régional de Nouvelle Aquitaine en charge du tourisme. 

"C'est une période complexe. Alors on avait de très belles perspectives, justement parce qu'on avait énormément de réservations des Français comme l'année dernière, mais les Européens étaient en train de revenir. Pour le moment on tient, on serre les dents et on essaye de s'organiser", ajoute-t-il.

À Paris, la Tour Eiffel va enfin rouvrir

Le monument emblématique de la ville de Paris ouvrira de nouveau au public ce 16 juillet à 13 heures. "On ne réveille pas une vieille dame trop brutalement. C'est la plus grande période de fermeture que la Tour ait connu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, plus de 260 jours", explique Jean-François Martins, président de la SETE (Société d’exploitation de la Tour Eiffel). "Et après autant de temps de fermeture, il faut faire un check-up complet de la Tour, relancer ses ascenseurs qui sont un joyau du patrimoine industriel et du savoir-faire (...) on a pris trois semaines pour retester, rechecker, mettre en place les mesures sanitaires, les cheminements nécessaires pour permettre de respecter la distanciation sociale", décrit-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/