1 min de lecture Violences conjugales

Yvelines : une femme tuée à son domicile, sa soeur et un homme grièvement blessés

Dans la nuit de mardi à mercredi 29 janvier, une femme a été tuée chez elle à Ecqueville (Yvelines). Sa soeur et un homme ont été blessés. L'auteur des faits est soupçonné d'être l'ex-compagnon de la victime décédée.

Une voiture de police au pied d'une tour d'immeuble (illustration)
Une voiture de police au pied d'une tour d'immeuble (illustration) Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Elle a été poignardée à l'arme blanche. Une femme a été tuée à son domicile dans la nuit de mardi à mercredi 29 janvier. Sa sœur et un autre homme ont été grièvement blessés. L'auteur des faits est soupçonné d'être l'ex-compagnon de la victime décédée. 

Le suspect est entré par effraction au domicile de cette femme de 34 ans, à Ecquevilly (Yvelines), selon une source judiciaire. Il l'a poignardée à l'arme blanche et s'en est ensuite pris à sa sœur et un autre homme. La nature des liens de ce dernier avec les deux femmes n'est pas encore établi. C'est lui qui a eu le temps d'alerter des voisins en incriminant l'ex-compagnon de la femme décédée.

Les deux victimes grièvement blessées ont été prises en charge par les secours et leur pronostic vital est engagé. Le suspect a, lui, pris la fuite et est recherché par les gendarmes de la section de recherche de Versailles, en charge de l'enquête. L'ex-compagnon la victime est "a priori connu pour des faits de violences conjugales, mais pas sur la victime", a précisé une source proche de l'enquête. Le parquet de Versailles a ouvert une enquête pour "assassinat et double tentative d'assassinat". 

Depuis le début de l'année, et sans inclure ce dernier cas, au moins 4 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex, selon un décompte de l'AFP. En 2019, entre 150 et 126 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex selon les décomptes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violences conjugales Faits divers Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants