1 min de lecture Sécurité

Violences conjugales : le téléphone grave danger a permis de sauver une femme à Lyon

Le dispositif permet aux victimes de violences conjugales d'appeler rapidement les secours en cas de menace ou de danger imminent. Il s'est montré efficace à Lyon, ce week-end.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Violences conjugales : le téléphone grave danger fait ses preuves Crédit Image : AFP / Archives, Roslan Rahman | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze édité par Victor Goury-Laffont

On en compte désormais plus de 1.100 en France, avec une certaine efficacité. Le dispositif téléphone "grave danger", mis en place pour les victimes de violences conjugales, a été activé ce samedi 24 avril à Lyon par une jeune femme lorsque son ex-compagnon, qui avait l'interdiction de l'approcher, lui a fait des menaces. 30 minutes plus tard, il était interpellé.

L'appel est arrivé directement en salle de commandement chez les policiers du Rhône. À l'autre bout du téléphone, une femme de 28 ans explique que son ancien compagnon la suit dans la rue. Il est insistant, menaçant, et veut qu'elle retire les différentes plaintes qu'elle a déposées contre lui ces derniers mois.

La jeune femme a peur, d'autant qu'une décision de justice prononcée en janvier interdit à l'homme de s'approcher d'elle. Une situation d'extrême urgence pour Elisabeth Jouvin, de la communication de la Direction départementale de la sécurité publique : "dès qu'on reçoit un appel comme ça, notre premier souci c'est que la victime soit en sécurité. On reste en contact avec elle le temps que la patrouille arrive".

Moins de 30 minutes après l'appel via le téléphone grave danger, l'homme a été interpellé et remis à la justice. Il savait qu'il n'avait pas le droit de s'approcher du domicile de sa victime, les magistrats ont donc décidé de le placer en détention.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Insécurité Dangereux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants