1 min de lecture Viol

Var : un médecin généraliste mis en examen pour viols sur mineurs

VU DANS LA PRESSE - L'homme de 67 ans est soupçonné d'avoir abusé de certains patients entre 1993 et 2015. Il a été placé en détention provisoire.

Draguignan, dans le Var
Draguignan, dans le Var Crédit : Montage RTL.fr
Florine Boukhelifa Journaliste

Six victimes ont été recensées pour le moment. Un médecin généraliste a été placé en garde à vue à Draguignan, dans le Var, la semaine dernière. L'homme de 67 ans est accusé de viol par certains de ses patients, des faits commis entre 1993 et 2015. Il a depuis été mis en examen pour viols sur personnes vulnérables, mineurs de 15 ans, par personne ayant autorité, et a été placé en détention provisoire.

Les victimes ont mis plusieurs années avant de raconter ce qu'elles avaient vécu. Leurs déclarations ont finalement permis au Conseil de l'Ordre des médecins d'effectuer un signalement en décembre 2019, indique France Bleu Provence. Une enquête a ensuite été ouverte pour retrouver les patients concernés et vérifier la véracité des propos rapportés.

Les faits auraient été commis au sein du cabinet médical ou chez certains patients. Selon une source proche du dossier, certains auraient tenté de repousser les avances du médecin avant de céder face à "l'aura du professionnel de santé, qui exerçait, selon eux, une certaine emprise", précise la radio locale. Au moment des agressions présumées, certains patients se trouvaient alors dans une période de fragilité ou dans un état permanent de vulnérabilité.

Le médecin généraliste nie les accusations en bloc et dénonce un complot. Pourtant, les policiers de Draguignan ne sont pas parvenus à établir des liens entre les victimes, mettant à mal la défense de cet homme.

Lire la suite
Viol Police Provence-Alpes-Côte d'Azur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants