1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Val-de-Marne : un animateur d'école primaire accusé d'attouchements sexuels
1 min de lecture

Val-de-Marne : un animateur d'école primaire accusé d'attouchements sexuels

L'homme, dont le casier judiciaire était vierge, a été écroué. La ville tente de rassurer les parents.

La cour de récréation d'un établissement scolaire
La cour de récréation d'un établissement scolaire
Crédit : AFP / Archives, Damien Meyer

Les faits se sont produits le 24 mai. Deux animateurs de l'école Champignol de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) ont surpris un collègue alors qu'il commettait des attouchements sexuels sur deux garçons de 9 et 10 ans, à l'heure de la cantine. Le soir-même, l'homme âgé de 33 ans s'est présenté au commissariat, après avoir essayé de se donner la mort en se jetant dans la Marne. Après sa garde à vue, il a été déféré et écroué. Les enfants ont également été entendus par la police. Les autorités vérifient les témoignages d'autres élèves, qui se sont exprimés après l'arrestation, afin de déterminer si d'autres ont été victimes de l'animateur. 

C'est Le Parisien qui rapporte cette affaire, précisant que la ville de Saint-Maur a attendu une semaine pour prévenir les parents afin que la police puisse mener son enquête sans encombres. Après ces révélations, l'heure est au choc et à l'incompréhension : l'agent n'avait aucun antécédent et travaillait depuis des années pour la ville, en école et en centre de loisir, et était apprécié. "C'est le plus terrible pour mes enfants, confie une maman au quotidien régional. Ils ne comprennent pas qu'un animateur aussi gentil ait pu commettre de tels actes."

En réponse à l'émotion collective, la ville a organisé une réunion publique jeudi 1er juin afin de rassurer les parents. Une psychologue a été mobilisée dans l'école et un soutien psychologique a également été mis en place pour les parents et les employés de l'établissement scolaire. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/