1 min de lecture Faits divers

VIDÉO - Val-de-Marne : le commissariat de Champigny-sur-Marne attaqué

Le commissariat de Champigny-sur-Marne a été pris pour cible en fin de soirée, samedi 10 octobre, par une quarantaine d'individus armés de barres de fer.

>
Commissariat de Champigny-sur-Marne attaqué : "Une quarantaine de personne venue pour 'casser du flic'", fustige le maire Crédit Image : Capture d'écran Google Street View | Crédit Média : Aurélia Valarié | Durée : | Date :
Aurélia Valarié et Quentin Marchal

Des scènes de violence rares. Le commissariat de Champigny-sur-Marne, une commune située dans le Val-de-Marne, a été attaqué par une quarantaine de personnes à coups de barre de fer et de jets de projectiles, dans la soirée du samedi 10 octobre, peu avant minuit.

Selon les informations recueillies par RTL, des tirs tendus de feu d'artifice ont été déclenchés pendant de longues minutes en direction du bâtiment des forces de l'ordre où une vitre a été endommagée. Des véhicules ont également été dégradés et des poubelles incendiées aux alentours.

La quarantaine d'individus impliqués a ensuite tenté de pénétrer dans le commissariat en tapant à coups de pied de biche sur la porte vitrée, mais n'y est pas parvenue. Les incidents n'ont fait aucun blessé et aucune interpellation n'a, pour l'heure, été opérée, selon Le Parisien.

Un "guet-apens" pour "casser du flic", selon le maire

Le maire de la ville, Laurent Jeanne, explique sur RTL que "deux fonctionnaires de police étaient devant le commissariat, en pause, et ont fait l'objet d'une attaque en bande organisée avec une quarantaine de personne qui était venue, clairement, pour 'casser du flic'". 

À lire aussi
Nordahl Lelandais justice
Affaire Maëlys : Lelandais ne sera pas jugé pour viol, confirme la cour d'appel

En se réfugiant dans le Sas de protection, l'élu estime qu'ils ont "sauvé leur vie", car "ils auraient eu des grosses difficultés à pouvoir s'extraire du guet-apens qui était organisé". "Cela doit être choquant alors que vous êtes là pour protéger la population", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Violence Commissariat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants