1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Vaimalama Chaves porte plainte après une agression dans la rue à Paris
1 min de lecture

Vaimalama Chaves porte plainte après une agression dans la rue à Paris

VU DANS LA PRESSE - L'ancienne Miss France Vaimalama Chaves a porté plainte samedi 25 septembre après avoir été agressée par un groupe de jeunes dans les rues de Paris.

Vaimalama Chaves, le 9 novembre 2019
Vaimalama Chaves, le 9 novembre 2019
Crédit : Valery HACHE / AFP
Camille Guesdon

Vaimalama Chaves, Miss France 2019, a porté plainte après avoir été victime d'une agression, samedi 25 septembre, dans les rues de Paris. L'ex-miss France a témoigné avec émotion sur son compte Instagram : "Chères femmes. Aujourd'hui, je suis en colère. Je suis en colère parce que je me suis fait agresser".

Dans un texte posté dans sa Story, miss Tahiti 2018 raconte qu'elle s'est sentie "faible et démunie" face à ses agresseurs. Elle a confié avoir été attaquée dans la rue "par une bande de jeunes de moins de 18 ans" qui lui ont jeté des cailloux "pour rigoler", avant de tenter de lui voler son téléphone portable. Encerclée par une "quinzaine de jeunes gars", miss Tahiti 2018 a eu le réflexe de filmer ses agresseurs afin de la diffuser sur son compte Instagram. On y voit une dizaine de jeunes garçons autour d'elle qui finissent par s'enfuir en cachant leurs visages.

Les choses n'en resteront pas là.

Vaimalama Chaves

L'ancienne miss France n'a pas caché sa colère contre la bande de jeunes mais également contre la police. Elle a notamment expliqué avoir "tenté de filmer pour le montrer à la police, qui une heure après n’est toujours pas là". Au téléphone, un agent de police lui aurait dit, "ça va, elle n’a reçu que des cailloux", ce à quoi Vaimalama Chaves a déclaré publiquement "Non monsieur, je n’ai pas reçu que des cailloux".

L'ancienne miss France, qui a annoncé dans la soirée de samedi avoir porté plainte, ne compte pas en rester là. "Les choses n’en resteront pas là. Si moi j’ai vécu ça et que j’ai pu vous le montrer, des milliers d’autres subissent pareil et pire et ne disent rien. Le silence n’a pas lieu d’être". Dans sa dernière Story, miss France 2019 a déclaré : "s’il vous arrive une agression, quelle qu’elle soit, dites-le. À tout le monde, faites savoir ce qu’il se passe parce que ce n’est pas de votre faute".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/