1 min de lecture Société

Utilisé par Hollande, le terme "Français de souche" attise les critiques

REPLAY INTÉGRAL - François Hollande a évoqué le terme "Français de souche" lors du dîner du Crif. La zone euro continuera d'aider financièrement la Grèce...

RTL Soir On Refait le monde - Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
"On refait le monde" du mardi 24 février 2015 - l'intégralité Crédit Média : Florence Cohen | Durée : | Date :
La page de l'émission
Florence Cohen
Florence Cohen Journaliste RTL

On refait le monde avec :
- Annie Lemoine, journaliste et romancière,
- Jean-Claude Dassier, vice-président du magazine Valeurs actuelles,
- Xavier Couture, producteur de télévision,
- Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro.

Utilisé par Hollande, le terme "Français de souche" attise les critiques

Le dîner annuel du Crif, organisé lundi dernier, a été marqué par une série de polémiques. Après les propos controversés de son président Roger Cukierman à propos de l'antisémitisme des jeunes musulmans, le discours de François Hollande a aussi étonné et suscité de vives critiques.

Lors de sa prise de parole, le chef de l'État a en effet parlé de "Français de souche" à propos des adolescents responsables de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin). François Hollande a utilisé cette expression pour tenter de dénoncer l'amalgame entre musulmans et terroristes.

Au vu de la polémique qui a suivi le discours de François Hollande, le chef de l'État a-t-il eu raison d'utiliser l'expression "Français de souche"?

À lire aussi
Le tatouage est-il addictif ? société
Le tatouage est-il addictif ?

Jean-Claude Dassier ne fait aucune reproche au président de la République suite à l'utilisation de cette formule. Le vice-président du magazine Valeurs actuelles trouve même que la polémique qui en résulte est ridicule. Selon lui, François Hollande s'en est servi car il est sur "la ligne du politiquement correct". 

Depuis les années 1960, la France se craquelle et se morcelle. Il serait peut-être temps de le reconnaître avant de mener le débat sur le "Français de souche inexistant".

Jean-Claude Dassier, vice-président du magazine Valeurs actuelles
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Société Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants