1 min de lecture Cigarette électronique

Une dizaine d'enfants intoxiqués par du produit de cigarettes électroniques dans une école primaire du Vaucluse

Les enfants auraient inhalé, et peut-être bu, une fiole de produit de recharge pour cigarette électronique lors de la récréation.

La cigarette électronique, qui connaît un essor depuis quatre ans, a vu ses ventes diminuer depuis
La cigarette électronique, qui connaît un essor depuis quatre ans, a vu ses ventes diminuer depuis Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Encore un mauvais coup de projecteur pour la cigarette électronique. Treize enfants âgés de 6 à 8 ans ont été intoxiqués et deux d'entre eux hospitalisés pour contrôle après avoir inhalé du produit pour cigarette électronique, jeudi 5 novembre dans une école primaire de Cavaillon (Vaucluse). Les enfants auraient inhalé, et peut-être bu, une fiole de produit de recharge pour cigarette électronique lors de la récréation, vers 10h30 à l'école primaire des Ratacans, à Cavaillon, ont indiqué des pompiers à l'AFP.

Le rectorat du Vaucluse a confirmé l'incident et précisé qu'un enfant aurait introduit une fiole dans l'enceinte de la classe. "Après régulation médicale, il a été jugé que les enfants ne seraient pas tous transportés (à l'hôpital) et qu'ils seraient placés sous la surveillance de leur institutrice", ont indiqué à l'AFP les pompiers du Vaucluse. Deux fillettes, qui se plaignaient de maux de tête, ont été conduites au centre hospitalier d'Avignon pour contrôle, ont-ils précisé. "Les maux de tête sont liés aux taux de concentration de nicotine", ont ajouté les pompiers. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cigarette électronique Faits divers Vaucluse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants