1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Un étudiant de Rouen décède pendant un week-end d'intégration
1 min de lecture

Un étudiant de Rouen décède pendant un week-end d'intégration

Le jeune homme de 23 ans s'était rendu en Belgique pour participer à l’événement. Les circonstances de sa mort sont encore inconnues.

Des étudiants à la bibliothèque (illustration)
Des étudiants à la bibliothèque (illustration)
Noé Blouin & Avec AFP-Relaxnews

Un étudiant de l'université de Rouen est décédé, dans la nuit du 13 au 14 septembre, lors d'un week-end d'intégration en Belgique. Les festivités étaient organisées par l'université de Picardie Jules Verne, mais plusieurs élèves issus d'autres établissements pouvaient y participer "à titre individuel", a expliqué le ministère de l'Enseignement supérieur dans un communiqué. 

Les circonstances du décès "restent à préciser", a indiqué, ce mardi 17 septembre, Frédérique Vidal lors d'une conférence de presse, mais "la probabilité que l'alcool soit en jeu est très forte", a-t-elle ajouté. Selon les informations de l'AFP, une voiture aurait percuté l'étudiant.

Le ministère a également demandé aux présidents des deux universités de "mettre en place une cellule d'aide et de soutien psychologique dès à présent". Frédérique Vidal recevra, mardi 17 septembre, les fédérations d'associations étudiantes. 

Ce fait divers fait écho au décès d'un Rennais de 19 ans, retrouvé inanimé lors d'un autre week-end d'intégration, en 2017. Le jeune homme avait été retrouvé inconscient dans le camping qui abritait l’événement. La ministre de l'Enseignement supérieur avait ensuite fait signer une charte relative à l'organisation des événements festifs aux universités et associations étudiantes. Dans celle-ci, les organisateurs devaient renseigner leur programme, leur budget, les "risques accidentels liés au lieu" et la quantité d'alcool prévue.

À lire aussi

Le fait que ce week-end d'intégration se soit déroulé en Belgique pourrait être un "choix volontaire" pour "se soustraire à ce que demande la charte", a également déclaré madame Vidal.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/