1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Terrorisme : un ancien chef de l'ETA arrêté en France après 17 ans de cavale
2 min de lecture

Terrorisme : un ancien chef de l'ETA arrêté en France après 17 ans de cavale

Josu Ternera, un ancien leader du groupe terroriste ETA, a été interpellé en France jeudi, aux premières heures de la matinée après 17 ans de cavale.

Jose Antonio Urrutikoetxea, alias "Josu Ternera" lors d'une manifestation à Bilbao (Espagne) en août 2002
Jose Antonio Urrutikoetxea, alias "Josu Ternera" lors d'une manifestation à Bilbao (Espagne) en août 2002
Crédit : AFP / RAFA RIVAS
Simon Dujardin & AFP

Il était recherché depuis 2002. Josu Ternera, l'une des figures majeures du terrorisme des années 90, a été arrêté ce jeudi 16 mai, en Haute-Savoie. Cet ancien leader de l'ETA, a d'abord été placé en rétention dans les locaux de la brigade de gendarmerie, avant d'être admis à l'hôpital car il a demandé à être examiné par un médecin. 

L'homme de 68 ans a été interpellé sur la voie publique, dans la commune de Sallanches, et dans une opération conjointe avec la Direction générale de la sécurité intérieure française, a annoncé le ministère espagnol de l'Intérieur dans un communiqué. C'était, selon le ministère, le militant de l'ETA le plus recherché par les polices espagnole et française et il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Josu Ternera, de son vrai nom Jose Antonio Urrutikoetxea Bengoetxea, a été le chef de l'ETA pendant 15 ans, de 1977 à 1992. Ce groupe terroriste créé en 1959 sous la dictature de Franco, s'est dissous l'année dernière en mai 2018, et a lutté pendant plus de 40 ans pour l'indépendance du Pays-Basques. 

Josu Ternera était en cavale depuis 2002. Le tribunal correctionnel de Paris l'avait condamné en son absence, le 1er juin 2017, pour "participation à une association de malfaiteurs terroriste". 

J'ai été, je suis et je serai toujours membre de l'ETA, je suis fier de l'être

Josu Ternera

Il avait rejoint l'ETA en 1970, cinq ans avant la mort de Franco et s'était réfugié dans l'hexagone un an plus tard. En 1990, Josu Ternera avait été condamné à 10 ans de prison pour "association de malfaiteurs". Lors de ce procès, il n'avait nullement nié son appartenance au groupe indépendantiste basque. 

À écouter aussi

"J'ai été, je suis et je serai toujours membre de l'ETA, je suis fier de l'être", avait-il alors déclaré. "Je milite dans les rangs de l'ETA depuis ma jeunesse, dès que j'ai pris conscience de la répression qui s'exerçait contre ma culture, mon pays et ma langue. J'ai alors voulu entrer dans une organisation qui luttait sur tous les fronts pour faire reconnaître le droit du Pays Basque à l'indépendance", avait-il ajouté. 

Josu Ternera était passé dans la clandestinité pour échapper aux poursuites pour son rôle dans un attentat contre une caserne de la Garde civile à Saragosse, qui avait fait 11 morts dont cinq enfants en 1987. Il est également soupçonné d'être l'instigateur de la stratégie d'attentats à la voiture piégée adoptée par l'ETA dans les années 80. Selon les experts de la lutte anti-terroriste, il avait mis sur pied le commando "itinérant" formé de militants français qui a été le plus meurtrier de l'organisation.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.