1 min de lecture ETA

Pays basque : hommage à deux ex-membres de l'ETA assassinés en 1984

Un grande manifestation a rendu hommage à deux ex-membres présumés de l'ETA, assassinés par les GAL en 1984.

Une peinture murale pro-indépendance basque à Pasajes de San Pedro, dans le nord de l'Espagne en février 2009. (archives)
Une peinture murale pro-indépendance basque à Pasajes de San Pedro, dans le nord de l'Espagne en février 2009. (archives) Crédit : RAFA RIVAS / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Près de 800 personnes ont rendu hommage samedi 8 février au soir à Hendaye, au Pays basque français, à deux Espagnols, membres présumés de l'organisation indépendantiste basque ETA, assassinés en 1984 par les Groupes antiterroristes de libération (GAL).

Angel Gurmindo Lizarraga et Vicente Perurena Tellechea avaient été tués par balle le 8 février 1984 dans cette ville côtière du département des Pyrénées-Atlantiques par des membres des GAL, escadrons de la mort qui luttaient contre l'ETA, actifs de 1983 à 1987. Le parcours des deux militants présumés a été évoqué au son des chants basques, au cours de ce rassemblement organisé par le parti nationaliste Sortu dont les responsables ont interpellé le gouvernement français. "Un Etat qui laisse de tels actes se faire a une responsabilité directe. Nous voulons entendre le Parti socialiste qui était au pouvoir quand le GAL est apparu", a lancé Jokin Etxebarria.

Le maire d'Hendaye, Jean-Baptiste Sallaberry, s'est dit marqué par une "période qu'il n'oubliera pas". "Au nom de la justice, de la tradition hendayannaise d'accueil des réfugiés, Hendaye ne doit pas oublier", a-t-il ajouté, appelant à "concrétiser le processus de paix afin de tourner la page de la violence". 

Fils de réfugiés basques espagnols, Heren Muruaga, un ouvrier de 38 ans, a expliqué avoir pris part au rassemblement "pour rappeler que, 30 ans après, il n'y a toujours pas d'explications sur ce qui s'est passé". Le 20 janvier 2003, la justice espagnole avait accordé un non-lieu aux deux gardes civils inculpés des assassinats des deux militants présumés, pour le compte du GAL.

À lire aussi
Jose Antonio Urrutikoetxea, alias "Josu Ternera" lors d'une manifestation à Bilbao (Espagne) en août 2002 terrorisme
Terrorisme : un ancien chef de l'ETA arrêté en France après 17 ans de cavale

Le GAL, mis en place par le ministère de l'Intérieur du gouvernement socialiste espagnol dans les années 1980, est tenu pour responsable de 28 assassinats dans les milieux indépendantistes basques, principalement sur la côte basque française où étaient réfugiés de nombreux membres de l'ETA recherchés en Espagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
ETA Pays basque Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7769581036
Pays basque : hommage à deux ex-membres de l'ETA assassinés en 1984
Pays basque : hommage à deux ex-membres de l'ETA assassinés en 1984
Un grande manifestation a rendu hommage à deux ex-membres présumés de l'ETA, assassinés par les GAL en 1984.
https://www.rtl.fr/actu/pays-basque-hommage-a-deux-ex-membres-de-l-eta-assassines-en-1984-7769581036
2014-02-08 21:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mDwbeZ-OH_DlWBT9NdjKmw/330v220-2/online/image/2013/1126/7767315513_une-peinture-murale-pro-independance-basque-a-pasajes-de-san-pedro-dans-le-nord-de-l-espagne-en-fevrier-2009-archives.jpg