1 min de lecture Météo

Intempéries dans l'Ouest : 220.000 foyers sans électricité à cause des vents violents

Encore 220.000 foyers étaient privés d'électricité ce vendredi 13 décembre au matin sur plusieurs départements de l'Ouest, selon Enedis. La région est frappée par des vents violents, atteignant parfois 120 km/h.

Des techniciens EDF en train de réparer une ligne électrique à Wittelsheim (Haut-Rhin) le 1er juin 2010. (illustration)
Des techniciens EDF en train de réparer une ligne électrique à Wittelsheim (Haut-Rhin) le 1er juin 2010. (illustration) Crédit : MEIGNEUX/SIPA
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Des vents violents ont balayé le littoral atlantique et l'intérieur des terres dans l'Ouest, dans la nuit de jeudi 12 au vendredi 13 décembre, atteignant parfois 120 km/h. Après un pic à 400.000 foyers sans courant, encore 220.000 foyers étaient privés d'électricité ce vendredi 13 décembre matin en France, annonce Enedis dans un communiqué. 

Les foyers concernés sont "principalement sur l'Aquitaine, l'Occitanie et le Centre-Val de Loire", précise Enedis. Ce vendredi matin, huit départements restaient en vigilance orange dans le Sud-Ouest, en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, pour vents violents, pluie-inondation ou vague-submersion. Dans le Sud-Est, toute la Corse est par ailleurs en vigilance orange vents.

Sur Twitter, Enedis indique que 400.000 clients étaient privés d’électricité au plus fort de la tempête. "Nos équipes et le matériel étaient déjà pré-mobilisés depuis hier. La Force d'Intervention Rapide Électricité (FIRE) a été déclenchée", ce qui a permis de rétablir rapidement le courant dans de nombreux foyers, selon Enedis. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Sud Ouest Dordogne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants