1 min de lecture Drame

Seine-Saint-Denis : une femme retrouvée morte à son domicile, aux côtés de son époux

VU DANS LA PRESSE - Une femme a été retrouvée morte aux côtés de son époux, grièvement blessé, par des coups de couteau à Montfermeil en Seine-Saint-Denis. L'homme est décédé dans la nuit.

Un commissariat de police (Illustration)
Un commissariat de police (Illustration) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Louis Rigaudière Journaliste

Un drame aux circonstances encore troubles. Dans la soirée du mardi 12 novembre à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis, une femme a été retrouvée morte à son domicile. La victime, tuée de plusieurs coups de couteau au dos et au cou, était en arrêt en cardiaque à l'arrivée des secours. 

Son compagnon a lui été découvert "toujours vivant mais éviscéré après avoir également reçu plusieurs coups de couteau dans le bas du ventre". Conduit d'urgence à l’hôpital, l'homme est décédé dans la nuit des suites de ses blessures, rapporte Le Parisien

Selon les premiers éléments de l'enquête, le père de famille s'est attaqué à son épouse à la suite d'un "différend". La victime a tenté de se défendre en le poignardant également. Les forces de l'ordre ont découvert sur place trois couteaux maculés de "beaucoup de sang". La piste du suicide est également étudiée par les enquêteurs. 

D'après une source policière, "ce sont les fillettes du couple qui ont donné l'alerte en hurlant alors qu'elles fuyaient dans la rue pour se réfugier chez un voisin". Choquées, elles ont été prises en charge par l'Aide social à l'enfance (ASE) et par une cellule psychologique. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis a été saisie de l'enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Drame Couteau Seine-Saint-Denis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants