1 min de lecture Seine-Saint-Denis

Seine-Saint-Denis : "C'est pire qu'un délaissement" de l'État, dénonce un député LR

INVITÉS RTL - Édouard Philippe et plusieurs ministres officialisent, ce jeudi 31 octobre, une batterie de 23 mesures pour la Seine-Saint-Denis, un département qui cumule d'importantes difficultés.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
6 minutes pour trancher du 31 octobre 2019 Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Marie-Pierre Haddad

Prime pour les fonctionnaires et renforts de policiers : le gouvernement va annoncer, ce jeudi 31 octobre, un plan global pour la Seine-Saint-Denis. Il s'agit d'un département où plus du quart de la population vit actuellement sous le seuil de pauvreté. 

Édouard Philippe et plusieurs ministres de poids vont officialiser une batterie de 23 mesures pour la Seine-Saint-Denis. Parmi les dispositifs retenus par le gouvernement figurent une prime de 10.000 euros pour fidéliser les fonctionnaires, le recrutement de 150 policiers ou encore le renforcement des contrôles des logements insalubres.

Ces annonces, très attendues, seront passées au crible par les élus qui réclament à cor et à cri un rééquilibrage des politiques publiques dans un territoire rongé par la pauvreté et des carences structurelles.

Il n'y a pas de complot, mais il y a une grande misère

François Cornut-Gentille, député LR de Haute-Marne
Partager la citation

Invité à l'antenne de RTL ce jeudi 31 octobre, François Cornut-Gentille, député LR de Haute-Marne et auteur du rapport parlementaire sur l'action de l'État en Seine-Saint-Denis, estime que la situation dans ce département est "pire qu'un délaissement". "Il n'y a pas de complot contre la Seine-Saint-Denis comme s'imaginent certains, mais il y a une grande misère. Elle tient au fait que l'Etat ne sait plus faire, c'est l'impuissance publique. L'État a du mal à reconnaître les difficultés de l'école, de la justice, de la police", ajoute-t-il.

À lire aussi
Pierrefitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis faits divers
Seine-Saint-Denis : un couple homosexuel agressé par une bande de jeunes armés

Selon le député, les annonces d'Édouard Philippe sont "le signe d'une prise de conscience. Ça prouve bien une volonté d'agir". 

Interrogée au micro de RTL, Sylvine Thomassin maire PS de Bondy explique que "ce département est en plein développement, c'est paradoxal mais vrai. La Seine-Saint-Denis est en train de changer, l'État est faible depuis des décennies. Il y a un manque de connaissances du territoire. On saupoudre mais il n'y a pas d'actions pérennes dans le temps et en profondeur".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-Saint-Denis Sécurité Information
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants