1 min de lecture Faits divers

Seine-Saint-Denis : un millier de personnes marchent pour Kewi, tué à 15 ans

Un hommage a été rendu à Kewi, qui a été poignardé à l'âge de 15 ans, alors qu'il s'interposait dans une rixe le 4 octobre. Plus d'un millier de personnes ont marché en silence jusqu'au stade où se tenait son cours d'EPS.

Le jeune Kewi est décédé à l'entrée du stade des Lilas
Le jeune Kewi est décédé à l'entrée du stade des Lilas Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Petit Biscuit et AFP

Il n'avait que 15 ans, il a pourtant été tué à coups de couteau à l'entrée du stade des Lilas, le 4 octobre. Plus d'un millier de personnes se sont rassemblées ce dimanche 13 octobre pour une marche en l'hommage de Kewi mort à cause d'une guerre ancienne de quartiers. 

Le cortège silencieux est arrivé à l'endroit où le lycéen a tenté de s'interposer lors d'une rixe en marge d'un cours d'EPS. "Un grand coeur", "respectueux", qui "à trois ans courait déjà derrière un ballon", selon les mots de son cousin. "Qui sait, tu serais peut-être devenu l'un des plus grands joueurs français ?", s'est-il interrogé. Kewi était fan du Red Star, le mythique club de foot de Saint-Ouen.

 Ses proches effondrés se sont longuement étreints. Beaucoup d'adolescents sont venus, une rose blanche à la main. "Combien d'enfants doivent mourir pour que les pouvoirs publics agissent pour nos quartiers, gangrenés par la violence ? Il faut que Kewi soit le dernier, le dernier enfant perdu", a poursuivi son cousin. Un an plus tôt, c'est Aboubakar, âgé d'à peine 13 ans qui est mort, lui aussi d'une rixe au Lilas. 

Deux jours après la mort de Kewi, trois enfants de 15 et 16 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire pour "assassinat en bande organisée". Le ministre de l'Éducation nationale a annoncé ce dimanche qu'il recevra la famille de Kewi dans la semaine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Seine-Saint-Denis Assassinat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants