1 min de lecture Seine-Maritime

Seine-Maritime : une octogénaire meurt dans un Ehpad après avoir bu du détergent

De nombreuses questions persistent autour du décès de cette pensionnaire, résidente d'une unité particulièrement surveillée.

Une personne âgée (illustration)
Une personne âgée (illustration) Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Le drame est survenu dans l'Ehpad "La Ruche" à Elbeuf, près de Rouen (Seine-Maritime). Une octogénaire est décédée dans la nuit du vendredi 19 octobre. Trois jours auparavant, elle avait avalé du détergent, trouvé sur un chariot de ménage, révèle France Bleu Normandie.

Âgée de 82 ans, elle était pensionnaire de l'unité Alzheimer, une unité particulièrement protégée. Pourtant, cela n'a pas empêché la vieille dame d'échapper à la surveillance du personnel soignant.

Elle s'est dirigé vers la blanchisserie, qui n'était pas fermée à clé, et dans laquelle se trouvait un chariot de ménage. Sur celui-ci, deux verres remplis de "Destop", un puissant détergent industriel pour canalisations. Selon une de ses filles, qui témoigne dans le média régional, sa mère a cru qu'il s'agissait de verres d'eau.

Brûlée au troisième degré à la bouche, aux voies respiratoires et à l’œsophage, la vieille dame a été hospitalisée et placée dans un coma artificiel.

Une enquête ouverte

À lire aussi
Un gendarme (illustration) Seine-Maritime
Un homme arrêté après avoir voulu mettre sa femme au congélateur

Après ce décès, des questions demeurent : comment cette vieille dame a-t-elle pu rester sans surveillance, alors qu'elle était placée sous la tutelle de l'Udaf (Union départementales des associations familiales) ? Selon Le Parisien, une seule personne était en charge de la surveillance de la dizaine de résidents de l'unité, les autres personnels soignant étant en réunion au moment du drame.

Une enquête a été ouverte pour comprendre comment la vieille dame a pu se retrouver sans surveillance. Une plainte a également été déposée par l'Udaf pour défaut de surveillance. La police de Rouen a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-Maritime Seniors Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants