1 min de lecture Agression

Seine-et-Marne : Bernard Tapie et son épouse agressés pendant un cambriolage de leur domicile

Dans la nuit de samedi à dimanche, Bernard Tapie et son épouse ont subi une violente agression à leur domicile en Seine-et-Marne : quatre cambrioleurs les ont frappés et ligotés avant de repartir avec leur butin.

Bernard Tapie lors d'une suspension de son procès pour fraude, au palais de justice de Paris, le 4 avril 2019.
Bernard Tapie lors d'une suspension de son procès pour fraude, au palais de justice de Paris, le 4 avril 2019. Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Bernard Tapie et son épouse ont été les victimes d'un cambriolage violent dans la nuit de samedi à dimanche 4 avril, à leur domicile en région parisienne, a annoncé une source proche de l'enquête.

Quatre personnes sont entrées par effraction à leur domicile, à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, alors qu'ils dormaient. Leur domicile est est un moulin isolé en dehors de la ville. L'ancien ministre de la Ville et son épouse ont été frappés et ligotés avant que les malfaiteurs repartent avec leur butin, a-t-on ajouté. Les 4 cambrioleurs avaient le visage dissimulé et le butin est essentiellement composé de bijoux.

Mme Tapie a ensuite réussi à se défaire de ses liens pour donner l'alerte à une voisine. Légèrement blessée, elle a été transportée à l'hôpital alors que l'homme d'affaires a lui refusé d'être pris en charge. 

Une enquête a été ouverte et confiée à la PJ de Versailles pour vol aggravé avec violences et séquestration, a précisé à l'AFP une autre source proche de l'enquête. Les autorités n'ont pas communiqué le montant du butin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression Faits divers People
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants