1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Sécurité routière : la mère de deux fillettes tuées sur la route par un chauffard se confie
1 min de lecture

Sécurité routière : la mère de deux fillettes tuées sur la route par un chauffard se confie

TÉMOIGNAGE - Nadia Karmel a perdu ses deux filles Lila 3 ans et Adélaïde 2 ans dans un accident de la route. Un chauffard multirécidiviste a percuté son véhicule alors que ses trois enfants étaient à bord. Il a été condamné à trois ans de prison ferme ce jeudi.

Sécurité routière (illustration)
Sécurité routière (illustration)
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Sécurité routière : la mère de deux fillettes tuées sur la route par un chauffard se confie
00:08:53
Sécurité routière : la mère de deux fillettes tuées sur la route par un chauffard se confie
00:08:53
Thomas Sotto - édité par Cassandre Jeannin

Le 3 avril 2018, un chauffard roulant beaucoup trop vite a percuté la voiture conduite par Nadia Karmel, tuant ses deux filles Lila 3 ans et Adélaïde 2 ans. Son troisième enfant, Isaac, alors âgé d'un mois s'en est sorti miraculeusement mais gardera des séquelles à vie. Le chauffard a été condamné ce jeudi 21 novembre à 5 ans de prison dont 3 ferme par le tribunal correctionnel de Laon pour "homicides et blessures involontaires". 

"J'ai perdu mes deux enfants, de fait il n'y aura jamais vraiment de soulagement, confie Nadia Karmel sur RTL. Par contre je trouve une forme d'apaisement dans cette condamnation parce que ça marque un vrai tournant dans l'insécurité routière. Je pense qu'il y a une volonté de la part des magistrats d'arrêter cette violence routière". 

A l'issue de la condamnation, l'avocat du chauffard a dénoncé une peine "beaucoup trop lourde pour un accident de la route" et une "campagne médiatique qui a porté ses fruits entrainant le tribunal a jugé de façon anormale et inhabituelle". Il a décidé de faire appel. 

"On parle d'un accident évitable et prévisible, déplore la mère de famille. Je trouve ça terrible comme mots et en réalité je trouve ça même désobligeant pour les victimes de la route. (...) Il n'y a jamais eu de regards. On peut se demander s'il y a réellement une prise de conscience de l'acte commis et de son comportement routier."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire