2 min de lecture Faits divers

Savoie : le récit bouleversant d'un couple perdu quatre jours en montagne

Le couple de retraités salue "le grand professionnalisme" des sauveteurs qui ont mis fin à leur calvaire qui aura duré près de 96 heures.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Savoie : le récit bouleversant d'un couple perdu quatre jours en montagne Crédit Image : Serge Pueyo | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Félix Roudaut

Mauricette et Roland sont des miraculés. Âgés respectivement de 71 et 75 ans, les deux retraités originaires de La Rochelle (Charente-Maritime) sont restés bloqués pendant quatre jours dans un ravin du Parc national de la Vanoise, en Savoie, au cours d'une randonnée qui a viré au drame. Roland a failli mourir d'une grave hypothermie. Le couple, désormais hors de danger, a accepté de témoigner sur RTL depuis l'hôpital de Grenoble (Isère) où il se remet doucement de ses émotions.

Le cauchemar débute le 28 août, lorsque le couple s'égare au cours d'une randonnée dans la montagne. Mauricette et Roland perdent leur unique téléphone portable lors d'une chute. 

La "tête de [Roland] a heurté un rocher. Là, j'ai cru que c'était la fin. Il y avait du sang partout", se souvient Mauricette. Les deux retraités reprennent tant bien que mal leurs esprits et se mettent en quête d'un sentier. En vain.

"On aurait pu mourir noyés"

Les deux septuagénaires passent leur première nuit "sous les sapins". Une autre nuit, le couple se met à l'abri dans une grotte. Bien leur a pris, puisqu'un orage de grêle a grondé sur la montagne. L'eau vient à manquer. Le couple se met donc en route pour rejoindre un torrent, qui se trouve un peu plus bas. "On avait de l'eau jusqu'au cou, on aurait pu mourir noyés", se confie Mauricette.

À lire aussi
Nordahl Lelandais Nordahl Lelandais
Affaire Lelandais : son avocat veut faire annuler un témoignage accablant pour son client

C'est sur un rocher que les retraités passeront leur troisième nuit. Roland commence à perdre tout espoir de s'en sortir vivant. Mauricette, qui se prive de nourriture, tente de redonner un peu de force à son mari en lui donnant quelques framboises trouvées au gré de leurs pérégrinations. "Je crois que je n'ai jamais autant prié de ma vie. C'était mon seul espoir. Comme je ne pouvais plus rien faire, je me suis dit que j'allais mourir avec lui", raconte Mauricette, la voix encore teintée d'émotion.

"On cherchait des corps"

Alors que le couple est perdu depuis quatre jours, le personnel de la résidence de tourisme où les retraités logent constate leur disparition et donne l'alerte. L'hélicoptère des secours en montagne de Modane décolle aussitôt. 

Deux des sauveteurs de Mauricette et Roland
Deux des sauveteurs de Mauricette et Roland Crédit : Serge Pueyo

"Nous on cherchait des corps. On n'était pas très optimistes", admet Benjamin Bercq. Mais alors que le gendarme et son équipe survolent les gorges, ils distinguent Mauricette qui leur fait de grands signes. Une "joie immense" s'empare des sauveteurs. Du côté de Roland et Mauricette, c'est la délivrance, même si la situation de Roland, en état d'hypothermie sévère, est très préoccupante. "Il faut souligner le grand professionnalisme des sauveteurs de montagne", affirme Roland, qui tient à saluer des "gens formidables". "Je n'oublierai jamais le sourire" de l'un d'eux, abonde Mauricette. Et de poursuivre : "Je les embrasse très très fort et je penserai tout le temps à eux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Montagne Savoie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants