1 min de lecture Faits divers

Savoie : l’empoisonneuse de Chambéry est condamnée à 25 ans de prison

Une aide-soignante était accusée de 13 empoisonnements sur des personnes âgées vulnérables, dont 10 ont été mortels.

La maison de retraite du Cesalet, où Ludivine Chambet a empoissonné 13 personnes âgées.
La maison de retraite du Cesalet, où Ludivine Chambet a empoissonné 13 personnes âgées.
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et AFP

Une aide-soignante employée dans une maison de retraite de Chambéry a été condamnée mardi 23 mai à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Savoie. Surnommée "l’empoisonneuse de Chambéry", Ludivine Chambet, était poursuivie pour l'empoisonnement de 13 personnes âgées vulnérables, dont 10 en sont mortes, entre septembre 2012 et novembre 2013 dans une maison de retraite près de Chambéry.

"L’empoisonneuse de Chambéry", qui encourait la réclusion à perpétuité, a vu reconnue l'altération de son discernement au moment des faits. L'avocat général avait demandé 30 ans de réclusion. Lors de sa mise en examen, cette aide-soignante de 34 ans avait tenté de se justifier en affirmant qu'elle voulait soulager les souffrances de ses patients. Mais aucun d'entre eux n'était en fin de vie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Empoisonnement Chambéry
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants