1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. "Sauvons Calais" : une enquête ouverte sur le collectif anti-migrants
1 min de lecture

"Sauvons Calais" : une enquête ouverte sur le collectif anti-migrants

Le collectif anti-migrants "Sauvons Calais" est dans le viseur du procureur de la République de Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais, qui annonce ce vendredi l'ouverture d'une enquête après la réception de plusieurs plaintes.

Des manifestants anti-immigration devant la mairie de Calais en novembre 2013 (archives).
Des manifestants anti-immigration devant la mairie de Calais en novembre 2013 (archives).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le procureur de la République A Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais va ouvrir une enquête sur le collectif anti-migrants "Sauvons Calais" pour propos racistes et incitation à la haine raciale, après avoir reçu plusieurs plaintes, a-t-il annoncé ce vendredi 19 septembre 2014.

L'enquête va être confiée au commissariat de police de Calais, et si besoin, à un service spécialisé. Elle porte sur le site Facebook du collectif ainsi que sur des rassemblements qu'il a organisés, principalement la manifestation du 7 septembre tenue sur la place de l'hôtel de ville de Calais et qui rassemblait de nombreux représentants de l'extrême-droite.

Des références au troisième Reich

L'enquête porte sur des propos tenus, notamment des références au troisième Reich et à la division Charlemagne (des Français engagés comme Waffen-SS). Des photos jointes aux plaintes montrent des participants faisant le salut hitlérien, a rapporté le procureur.

Le bureau d'ordre a enregistré douze plaintes, de la section socialiste de Calais avec à sa tête le député Yann Capet, du collectif d'aide aux migrants Calais Ouverture et Humanité et de dix particuliers.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/