Calais : dérapages nazis lors d'un rassemblement anti-migrants

Des personnalités d'extrême droite étaient présentes à Calais pour une manifestation anti-migrants dimanche 7 septembre.

Des migrants, à Calais, le 5 septembre 2014. (archives)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Des migrants, à Calais, le 5 septembre 2014. (archives)

Jusqu'à 300 personnes, 150 selon la police, se sont rassemblées dimanche 7 septembre à l'appel du collectif "Sauvons Calais" pour dénoncer la présence des migrants dans la ville, dont de nombreux représentants d'extrême droite. "Foutons-les dehors", pouvait-on lire sur une des pancartes du groupe rassemblé sur la place de l'hôtel de ville. Une autre associait la présence de migrants à "l'insécurité, l'insalubrité, le désastre économique".

"C'est bien ça qui rend ma colère joyeuse aujourd'hui, c'est que de Brest à Vladisvostok et de Calais à Lampedusa, c'est que le peuple se lève pour dire non à l'invasion de notre continent", a lancé à la foule Olivier Roulier, de Réseau Identitaire. Devant une foule très réactive parcourue de huées et de rires, un slogan était repris: "On est chez nous." L'un des organisateurs de la manifestation, Kevin Rèche, a appelé à évacuer tout squat dans les 48 heures. Selon un journaliste britannique présent sur place, des saluts nazis auraient également été effectués.

Au cours du rassemblement plusieurs personnes ont pris la parole, dont Simone Deldèvre, une Calaisienne qui a annoncé avoir créé l'association "Les Bleuets calaisiens" pour s'occuper des SDF et des pauvres de la ville.

Pour Thomas Joly, du Parti de la France (fondé par Carl Lang, ancien du FN), "l'avenir du monde blanc est remis en cause". "Oui, nous voulons un camp. Un camp d'enfermement et d'expulsion des étrangers vers leurs pays d'origine", a-t-il déclaré, certainement en référence au centre d'accueil de jour pour les migrants qui pourrait être ouvert.

Il pourrait se trouver dans les locaux d'un centre de loisirs de Calais, qui a accueilli jusqu'à 1.500 enfants par jour. Le centre d'accueil de jour permettrait de regrouper au même endroit notamment la distribution de repas, de vêtements et de soins, ainsi qu'un accès à des douches et à l'eau potable pour les migrants qui errent dans les rues de Calais et dorment dans les dunes.

Un groupe d'une soixantaine de personnes, des antifascistes habillés de noir, a tenté de perturber le rassemblement en tout début d'après-midi avant d'être dispersé par les forces de l'ordre. Face à cette manifestation, des migrants et pro-migrants ont investi un terrain de football pour organiser symboliquement un "Mondial".

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7774167328
Calais : dérapages nazis lors d'un rassemblement anti-migrants
Calais : dérapages nazis lors d'un rassemblement anti-migrants
Des personnalités d'extrême droite étaient présentes à Calais pour une manifestation anti-migrants dimanche 7 septembre.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/calais-derapages-nazis-lors-d-un-rassemblement-anti-migrants-7774167328
2014-09-07 20:39:00
http://media.rtl.fr/cache/jVBFXYm_8WfjI5Dr6yWAvw/330v220-2/online/image/2014/0907/7774167401_des-migrants-a-calais-le-5-septembre-2014-archives.jpg