1 min de lecture Italie

Rugby : deux joueurs d'Agen mis à pied pour s'être battus entre eux en Italie

Cette mesure disciplinaire pourrait précéder des sanctions plus graves pouvant aller jusqu'à l'expulsion du club. Les noms des deux joueurs n'ont pas été dévoilés.

Un joueur de rugby (Illustration)
Un joueur de rugby (Illustration) Crédit : THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Mauvaise publicité pour le Sporting Union Agen Lot-et-Garonne (SUA). Deux joueurs du club de rugby, dont l'identité n'a pas été révélée, ont été mis à pied jusqu'au 4 janvier 2021 à titre conservatoire pour s'être battus entre eux lors du déplacement européen de leur équipe le week-end dernier en Italie, a annoncé mercredi 23 décembre 2020 le président du club Jean-François Fonteneau.

Cette mesure disciplinaire pourrait déboucher sur des décisions plus graves, allant jusqu'au licenciement. "On va se laisser le temps des fêtes pour digérer et on décidera ensuite de ce qu'il convient de faire", a prévenu Jean-François Fonteneau.

Parti à Trévise disputer la deuxième journée de Challenge Cup, le SUA avait gagné sur tapis vert (28-0) à la suite de plusieurs cas positifs à la Covid-19 dans les rangs du Benetton Rugby. C'est après avoir longuement attendu leur vol du retour à l'aéroport de Trévise et avoir consommé pour certains de l'alcool qu'une altercation a éclaté dans la salle d'embarquement entre deux joueurs, dont l'un est un cadre du pack.

"Ce n'est pas acceptable"

"Ce n'est pas acceptable, même si ce sont des choses qui peuvent arriver dans la vie de groupe. Mais ce n'était ni le bon endroit, ni le bon moment pour régler des comptes", a précisé le dirigeant lot-et-garonnais.

À lire aussi
sport
Pourquoi le sportif le plus riche de l'Histoire est aussi le moins connu

Alors que ses joueurs bénéficient de quatre jours de repos jusqu'à samedi, les deux joueurs mis à pied vont ainsi manquer le déplacement au Racing 92 prévu dimanche et la réception de la Rochelle début janvier avant de savoir s'ils seront réintégrés ou pas.

En octobre déjà, après la cuisante défaite concédée à Bordeaux-Bègles (71-5) qui avait précipité le limogeage du manager Christophe Laussucq et de l'entraîneur Rémi Vaquin, trois joueurs agenais, Jordan Puletua, Sam Vaka et Jamie-Jerry Taulagi, avaient été mis à pied pour comportement inapproprié avant d'être réintégrés quelques jours plus tard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie France Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants