1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Royaume-Uni : l'émir de Dubaï condamné à payer 640 millions d'euros pour son divorce
1 min de lecture

Royaume-Uni : l'émir de Dubaï condamné à payer 640 millions d'euros pour son divorce

Mohammed ben Rached al-Maktoum a été condamné mardi à Londres à payer la somme de plus de 640 millions d'euros à son ex-épouse et à leurs enfants. Un record en Angleterre.

Mohammed bin Rached Al-Maktoum et son ancienne épouse la princesse Haya.
Mohammed bin Rached Al-Maktoum et son ancienne épouse la princesse Haya.
Crédit : RABIH MOGHRABI / AFP
Théo Putavy & AFP

640 millions d'euros. Une condamnation record en Angleterre pour un divorce. Ce jugement constitue le dernier épisode d'une série de batailles juridiques révélant enlèvements, fuite en bateau et piratages informatiques au sein de la famille de l'émir de Dubaï.

Le dirigeant de 72 ans, chef du gouvernement des Emirats Arabes Unis, devra payer environ 300 millions d'euros à sa sixième épouse, la princesse Haya de Jordanie, 47 ans, qui s'était enfuie à Londres en 2019, emmenant leurs deux enfants. Il devra aussi effectuer des paiements pour leurs enfants Al Jalila, 14 ans, et Zayed, neuf ans, qui pourraient atteindre au total à plus de 340 millions d'euros. Cela devrait couvrir la pension alimentaire et les frais liés à leur sécurité, selon un jugement du tribunal des affaires familiales. 

Sécurité renforcée et train de vie fastueux

"Compte tenu de leur statut et des menaces générales de terrorisme et d'enlèvement auxquelles ils sont confrontés dans de telles circonstances, (les enfants du souverain) sont particulièrement vulnérables et ont besoin d'une sécurité renforcée pour assurer leur sûreté dans ce pays", a déclaré le juge Moor. 

En plus de cette donnée sécuritaire, le jugement rendu mardi a mis en lumière un train de vie fastueux de la princesse Haya. Elle a soumis à la cour des justificatifs montrant des dépenses annuelles de 14 millions de livres, comprenant l'achat de cinq voitures l'an dernier. Elles les a financées en vendant des bijoux ou des chevaux. Selon le jugement, elle avait payé pendant son mariage plusieurs millions de livres pour soudoyer son service de sécurité et acheter leur silence sur une aventure avec un agent de protection. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/