1 min de lecture Justice

Propos racistes lors d'une interpellation : la suspension des policiers confirmée

Les deux agents ont reconnu être les auteurs des propos incriminés tenus à l'encontre d'un suspect dans la nuit du 25 au 26 avril.

Des forces de police françaises (illustration)
Des forces de police françaises (illustration) Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Alice Moreno
édité par Venantia Petillault

Le Directeur général de la police nationale a suspendu les deux policiers soupçonnés d'avoir tenu des propos racistes lors d'une interpellation à L'Île-Saint-Denis (93) dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 avril. Le préfet de police, Didier Lallement, avait formulé une demande en ce sens auprès du DGPN ce lundi 27 avril au soir.

Les deux hommes, policiers au sein de la direction territoriale de la sécurité de proximité des Hauts-de-Seine, ont reconnu face aux enquêteurs avoir proféré ces propos racistes, après la diffusion d'une vidéo sur les réseaux sociaux. On entend les fonctionnaires insulter de "bicot" l'homme qu'ils viennent d'interpeller. Et suggérer, sur le ton de la plaisanterie, qu'ils auraient dû accrocher "un boulet au pied" de cet homme afin qu'il coule dans la Seine. 

La suspension prend effet immédiatement, mais elle demeure une mesure conservatoire. C'est seulement à l'issue de l'enquête administrative, que des sanctions définitives pourraient être prononcées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Police Racisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants