1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Photojournaliste agressé à Reims : Christian Lantenois est sorti du coma
1 min de lecture

Photojournaliste agressé à Reims : Christian Lantenois est sorti du coma

VU DANS LA PRESSE - Le photojournaliste du journal "L'Union", violemment agressé à Reims fin février, est sorti du coma mais "les informations sur son état neurologique sont trop parcellaires" a témoigné son fils.

La ville de Reims, dans la Marne
La ville de Reims, dans la Marne
Crédit : RTL
Quentin Marchal

Christian Lantenois, le photojournaliste du journal L'Union, violemment agressé à Reims le samedi 27 février, dans l'exercice de son métier, est sorti du coma. Hospitalisé au service réanimation du CHU de la ville, cet homme de 65 ans se bat toujours entre la vie et la mort.

Interrogé par Le Parisien, Édouard, l'un des fils de Christian Lantenois décrit les premiers signes d'amélioration de la santé de son père : "Le week-end dernier, papa a rouvert les yeux à plusieurs reprises, seulement de manière furtive. Puis il est sorti du coma ces derniers jours". "Mais les informations sur son état neurologique sont trop parcellaires. Les médecins nous ont demandés de rester très patients" témoigne-t-il.

De manière glaçante, il explique qu'"il est malheureusement probable que mon père ne revienne jamais parmi nous comme avant". Dans cette affaire, un homme de 21 ans de nationalité algérienne, condamné à huit reprises pour violences et trafic de stupéfiants, a été mis en examen pour "tentative de meurtre aggravée" et placé en détention provisoire. 

Il est soupçonné d'être celui qui a porté les coups à Christian Lantenois, le 27 février, notamment lorsqu'il était au sol, alors que le photojournaliste était venu couvrir les préparatifs d'une rixe, avant d'être pris à partie par un groupe de 13 personnes. Un autre suspect a été mis en examen pour "participation à un groupement en vue de préparer des actes de violence".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/