1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Perpignan : des restes de sanglier jetés dans la grande mosquée
1 min de lecture

Perpignan : des restes de sanglier jetés dans la grande mosquée

Des tags xénophobes et des croix gammées ont été inscrits sur le mur d'enceinte du lieu de culte.

Les croyants ont découvert leur mosquée vandalisée
Les croyants ont découvert leur mosquée vandalisée
Crédit : AFP PHOTO / BORIS HORVAT
La rédaction numérique de RTL & AFP

À Perpignan, les fidèles de la mosquée ont découvert leur lieu de culte taggé d'un "Dehors" et souillé par les pattes et la tête d'un sanglier, jeté dans l'enceinte du bâtiment. Les faits auraient eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi et la police a immédiatement ouvert une enquête. "On a affaire à des idiots", prévient le directeur départemental de la police, Yannick Janas.

Ses services ont été alertés après que le gardien de la grande mosquée a découvert les traces de vandalisme, vers 9h30 vendredi 8 janvier. En plus des restes de sangliers et du "Dehors", d'autres tags ont été inscrits sur les murs, dont "une croix gammée", précise Yannick Janas. Les quatre pattes et la tête d'un sanglier ont été balancés depuis l'extérieur du bâtiment, a-t-il ajouté.

D'après le fonctionnaire, la communauté musulmane de Perpignan est bien intégrée et sans problème et ses services entretiennent d'"excellents rapports" avec elle. La préfète Josiane Chevalier devrait se rendre vers 14 heures sur les lieux de l'incident qui survient alors que la France commémore les 17 morts et les victimes des attentats de janvier dernier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/