2 min de lecture L'heure du crime

Pédophilie dans l'Église : un prêtre de l'Oise tué à coup de crucifix dans la gorge

PODCAST - À la Une de "l’Heure du crime", les révélations qui s’accumulent sur le passé pédophile du père Matassoli. Ce prêtre retrouvé le 4 novembre dernier un crucifix enfoncé dans la gorge, serait l’auteur de nombreuses agressions sexuelles sur mineurs depuis le début des années 60.

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
L'affaire du prêtre Matassoli retrouvé avec un crucifix enfoncé dans la gorge Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel édité par Amandine Lemaire

Le lundi 4 novembre dernier, la police découvrait le corps sans vie du père Roger Matassoli, 91 ans, à son domicile d’Agnetz, près de Beauvais dans l’Oise. Le prêtre est mort asphyxié : un crucifix enfoncé dans la gorge et le corps roué de coups. Son meurtrier présumé, un jeune homme de 19 ans, prénommé Alexandre, est arrêté quelques heures après la découverte du corps… dans un état délirant.
Il est d’ailleurs immédiatement hospitalisé en psychiatrie son état étant selon les médecins incompatible avec une garde à vue. Très rapidement l’enquête s’oriente vers un mobile de vengeance. Le père du suspect n°1 affirme en effet avoir été lui-même abusé par ce prêtre dans son enfance, puis d’avoir continué à subir son emprise une fois adulte. Son fils Alexandre connaissait les agissements du curé dont il aurait été aussi la victime ces dernières années.

D’autre part, l’annonce du meurtre a provoqué les témoignages de plusieurs anciennes victimes du curé pédophile qui s’ajoutent à d’autres plaintes qui situent les faits dans les années 1975 et 76 pour certaines, 1962 lors de camps scouts pour d’autres ou encore les années 70 à l’occasion de colonies de vacances. Une première victime aurait alerté l’Evêché de Beauvais dès 1989, puis en l’absence de toute réaction à nouveau en 2019. Dans ces révélations, beaucoup de faits sont définitivement prescrits judiciairement. 

Des lettres ont été, opportunément égarées, des archives "perdues", des sanctions "canoniques" auraient bien été prises, comme l’interdiction d’exercer tout ministère, le tout comme dans trop d’autres affaires, accompagné d’un silence assourdissant de l’Église. Nous ferons également le point sur le procès du père Bernard Preynat, qui sera jugé à Lyon pour des agressions sexuelles sur mineurs commises entre 1971 et 1991. Entre autres, sur plus de 70 scouts...

Nos invités

Maître Cathy Richard,  avocate du principal suspect.

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi
Jonathann, le mari d'Alexia Daval, lors d'une conférence de presse en novembre 2017 l'heure du crime
Meurtre d'Alexia Daval : la piste de l'empoisonnement ?


Lire la suite
L'heure du crime Crime Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants