1 min de lecture Justice

Paris : il se faisait passer pour un militaire avant d'être arrêté

VU DANS LA PRESSE - D'un grand-père militaire, ce jeune homme était passionné par l'armée mais il n'a jamais réussi à y entrer. Alors, il a décidé de tout faire pour, quitte à mentir à de nombreuses reprises.

Des militaires (illustration)
Des militaires (illustration) Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Venantia
Venantia Petillault

Il s'est fait passer pour un militaire à plusieurs reprises, jusqu'à quasiment réussir à partir en mission avec l'armée au Mali. Ce Mauritanien de 21 ans, sans domicile fixe a finalement été confondu et sera jugé le 27 novembre à Paris. 

D'un grand-père militaire, ce jeune homme était passionné par l'armée mais il n'a jamais réussi à y entrer. Alors, il a décidé de tout faire pour, quitte à mentir à de nombreuses reprises, rapporte France InfoEn effet, un hôtel du 15e arrondissement de Paris a reçu une réservation en avril dernier, demandant deux chambres pour le compte du commandement militaire de Paris avec un objet de mission intitulé "Vigipirate/Covid19". 

Après s'être renseigné et avoir découvert qu'il n'y avait aucune mission en cours de ce genre, l'établissement a porté plainte. Dans le même temps, les autorités sont alertées pour une menace d'attaque à l'hôpital Necker.

Tentative d’escroquerie

Le 24 avril, les hommes de la 3e DPJ avec le soutien de la BRI, interpellent le Mauritanien ainsi qu'un autre homme de 21 ans. Ils ont alors trouvé de fausses attestations de caporal chef, des pantalons de camouflage et un béret dans la chambre d'hôtel. 

À lire aussi
Elisabeth Guigou, ancienne garde des sceaux gouvernement
Remaniement : Éric Dupond-Moretti "est un très bon choix", assure Elisabeth Guigou

C'est alors que les enquêteurs découvrent que le Mauritanien a porté plainte trois fois en se faisant passer pour un militaire, afin d'obtenir un justificatif de perte de ses papiers militaires. Une source proche de l'enquête a indiqué à France Info qu'il a même failli partir pour une opération militaire au Mali.

Finalement, le faux militaire a été rattrapé et placé en garde à vue ce jeudi 4 juin. Il sera jugé pour tentative d’escroquerie mais aussi pour dénonciation mensongère à une autorité judiciaire ou administrative entraînant des recherches inutiles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Escroquerie Militaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants