1 min de lecture Enfants

Paris : des tirs de mortiers sèment la panique dans un parc pour enfants

VU DANS LA PRESSE - Les habitants du XIXe arrondissement de Paris sont en colère. Vendredi 11 septembre, des tirs de mortiers ont retenti dans un parc pour enfants, créant un mouvement de panique.

Le jardin Rébeval, dans la rue Rébeval dans le XIXe arrondissement de Paris.
Le jardin Rébeval, dans la rue Rébeval dans le XIXe arrondissement de Paris. Crédit : Capture d'écran google maps.
Marie Gingault

Vendredi 11 septembre, des tirs de mortiers ont retenti dans un parc pour enfants du XIXe arrondissement de Paris. Cela a engendré un mouvement de panique chez les enfants et parents présents sur place.

Il est aux alentours de 19 heures, vendredi soir lorsque des jeunes sont arrivés en courant dans le jardin Rébeval, dans le nord-est de la capitale. Sur les images publiées par un riverain présent sur les lieux, on voit un groupe entrer dans le parc pour enfant, avant de se tirer dessus à l'aide de mortiers. Des dénotations, puis des éclairs effraient alors les enfants et parents présents dans le jardin. 

Les riverains, effrayés et confus, se sont alors mis à crier et courir. "J'ai mis un certain temps à réaliser ce qui se passait. J'ai d'abord cru à des pétards, avant de comprendre qu'il s'agissait de tirs au milieu des groupes de gamins. Les enfants ont eu très peur, comme les adultes, d'ailleurs. Même des personnes âgées qui étaient assises sur les bancs se sont mises à courir dans tous les sens", a confié une mère de famille à nos confrères du Parisien

De son côté, François Dagnaud, le maire du XIXe arrondissement, s'est refusé à commenter une affaire dont il n'y avait "aucune trace", rapporte le quotidien. "Je me suis renseigné, notamment au commissariat, et personne n'a été mis au courant des événements qui ont été filmés dans le square", a-t-il assuré. 

À lire aussi
La bactérie de la peste bubonique, photographiée le 15 janvier 2003 maladie
Chine : un enfant de trois ans infecté par la peste bubonique

L'élu a toutefois rappelé que le premier réflexe à avoir dans une telle situation est de prévenir la police. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enfants Faits divers Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants