1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Paris : des policiers auraient interpellé un mineur en lui recouvrant la tête avec un sac
1 min de lecture

Paris : des policiers auraient interpellé un mineur en lui recouvrant la tête avec un sac

Selon "Mediapart", des policiers auraient interpellé un mineur de 15 ans en mars dernier et lui "ont recouvert la tête" avec "un sac en tissu". Le parquet de Paris a ouvert une enquête.

Une voiture de police au pied d'une tour d'immeuble (illustration)
Une voiture de police au pied d'une tour d'immeuble (illustration)
Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Marie-Pierre Haddad

Une nouvelle affaire de violences policières ? Mediapart révèle des informations sur une interpellation datant du 9 mars dernier à Paris. Selon le site, des policiers ont interpellé un mineur de 15 ans et lui "ont recouvert la tête" avec "un sac en tissu". Ils se seraient finalement rendus compte "qu'il n'avait aucun lien avec leurs investigations".

Tout commence dans un fast-food. Le jeune garçon de 15 ans est "accosté" par un inconnu qui lui "propose un billet de 50 euros, en échange d'un sac à récupérer auprès d'un autre individu", rapporte Mediapart qui ajoute que l'adolescent a décliné cette proposition.

Quelques instants plus tard, deux hommes l'isolent au fond du restaurant. "Un des deux, qui était assez sportif, m’a pris par le bras et m’a dit qu’il m’expliquerait. Arrivés à l’arrière du McDo, ils m’ont menotté et lorsque j’ai protesté, l’un d’entre eux m’a dit 'Ferme ta gueule. On va te mettre dans une cave. On va niquer ta race' J’ai pensé que c’étaient des braqueurs ou des dealers". Il s'agissait, selon le site d'investigation, de policiers.

Le site publie aussi une vidéo de l'interpellation survenue dans le XXème arrondissement de la capitale. Le mineur interpellé est encore sous le choc, deux mois après les faits. "J’ai peur qu’ils reviennent. Je n’aime pas trop en parler parce que ça me rappelle le sac sur la tête et c’est très humiliant pour moi. J’ai pensé que j’allais mourir", raconte-t-il à Mediapart. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "violences volontaires par personnes dépositaires de l’autorité publique". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/