1 min de lecture Justice

Nordahl Lelandais "nous a bousillés", témoignent ses cousins

VU DANS LA PRESSE - À quelques mois du procès de Nordahl Lelandais pour le meurtre de la petite Maëlys, les cousins du suspect ont exprimé publiquement leur "dégoût" et leur culpabilité".

Nordahl Lelandais
Nordahl Lelandais
benoit
Benoît Collet Journaliste

Au moment de la découverte du corps de la petite Maëlys après un mariage en Isère en août 2017, puis de l'arrestation de Nordahl Lelandais, suspecté du meurtre, "on se serait fait couper la main que ce n'était pas lui", témoignent ses cousins, qui se sont exprimés publiquement le 23 février, après être restés longtemps emmurés dans le silence. "C'était forcément une erreur, c'était le bouc émissaire, on a tout de suite imaginé ça."

Puis ils ont compris l'ampleur des faits reprochés à leur cousin, aujourd'hui dans l'attente de son procès. Les deux couples découvrent même que Nordahl Lelandais s'en est pris à leurs propres filles. "On a refusé de voir les vidéos, mais on a vu les photos, et on a reconnu ma fille qui avait quatre ans à l'époque", témoigne l'une des mères, dans 13h15, le dimanche.

"C'est du dégoût, de la culpabilité, on a toutes sortes de choses qui passent par la tête", ajoute cette femme, traumatisée à vie. "Il nous a bousillés", abonde un autre parent. En s'exprimant pour la première et unique fois, ils entendent apporter leur soutien à la famille de Maëlys.

Lelandais est également poursuivi pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer, tué en avril 2017 à Chambéry.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Nordahl Lelandais Meurtres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants