1 min de lecture Nîmes

Nîmes : condamné pour avoir demandé à son cochon de mordre une gendarme maghrébine

L'individu a été condamné à de la prison avec sursis et des travaux d'intérêt général par le tribunal correctionnel de Nîmes (Gard) pour "outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique".

La balance de la Justice (illustration)
La balance de la Justice (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Philippe Peyre
Philippe Peyre

Les faits remontent au mois de juin dernier. Une gendarme qui intervenait au domicile d'un quadragénaire pour un différend familial à Générac (Gard) a été victime de l'attitude très provocante voire raciste de l'individu. En plus d'un salut nazi, l'homme aurait ordonné à son cochon, qu'il garde à son domicile, de mordre la militaire d'origine maghrébine. 

L'homme, un ancien responsable du Front national de Saint-Gilles, a été jugé au tribunal correctionnel de Nîmes le mercredi 23 novembre pour répondre de ses actes. Il a écopé de quatre mois de prison avec sursis et 105 heures de travaux d'intérêt général pour "outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique", rapporte Objectif Gard. L'individu devra également verser 600 euros à la gendarme. 

"Je regrette énormément, je demande pardon, j'étais dans la provocation, je présente mes excuses", a déclaré le prévenu devant le tribunal. "Je m'étais investi en politique au FN, j'étais dans une posture", a-t-il poursuivi. Le caractère raciste n'a pas été retenu dans la poursuite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nîmes Faits divers Gard
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants