1 min de lecture Alpes-Maritimes

Nice : une lycéenne de 17 ans meurt d’une méningite foudroyante avant le bac

VU DANS LA PRESSE - L'Agence régionale de Santé a indiqué que l'adolescente de 17 ans avait succombé à un "purpura fulminans", une forme de méningite foudroyante.

Le lycée Sasserno à Nice, où était scolarisée l'adolescente
Le lycée Sasserno à Nice, où était scolarisée l'adolescente Crédit : Google Maps
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Une lycéenne de 17 ans est morte jeudi 13 juin dans la matinée d’un "purpura fulminans", une forme de méningite foudroyante, rapporte Nice Matin. L'élève était scolarisée en 1ere ES au lycée Sasserno et devait passer les épreuves anticipées du bac cette semaine. L'Agence régionale de Santé Provence-Alpes-Côte d’Azur a indiqué que la jeune fille avait succombé à un "cas de purpura fulminans probablement dû à une infection invasive à méningocoque".

L'ARS a adressé une note hier aux parents d'élèves pour éviter la propagation de la maladie. Elle leur indique que "ces infections invasives à méningocoque peuvent se traduire par une fièvre, des maux de tête, une raideur de la nuque, des vomissements, de la gêne à la lumière (photophobie) ou l’apparition de taches sur le corps. Devant ces signes, il faut consulter rapidement un médecin".

Des antibiotiques ont été prescrits aux familles, le jour même. Il est en effet recommandé depuis 2018 de prendre dans les dix jours un traitement contre la méningite, afin d’éviter la contagion, rappelle l’ARS Paca.

Ses camarades sous le choc

Au lycée où étudiait la victime, l'émotion est vive. "Lorsque nous perdons un enfant, la tristesse nous étouffe, elle nous blesse, elle nous anéantit. Mon âme est triste et mon cœur douloureux et je m’associe pleinement à votre chagrin, en communion de prières", a écrit le chef de l’établissement, Stéphane Huard à l’ensemble des parents d’élèves et des équipes pédagogiques.

À lire aussi
Maison d'arrête de Grasse. faits divers
Grasse : après s'être évadé en se mêlant aux visiteurs, un détenu est rattrapé dans la rue

L'annonce du décès de l'une d'entre eux a profondément choqué les élèves. "Ma fille est 'à l’envers'... Ils étaient d’ailleurs tous ensemble en train de travailler à la bibliothèque quand ils ont appris la nouvelle", a raconté un papa à Nice Matin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alpes-Maritimes Nice Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants