1 min de lecture Drame

Nantes : un policier de 38 ans a mis fin à ses jours

Un fonctionnaire de police, en poste à la brigade de surveillance des transports en commun à Nantes depuis 2017, s'est suicidé lundi à son domicile. Il aurait utilisé son arme de service.

Un commissariat de police (Illustration)
Un commissariat de police (Illustration) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

La police nationale lui a rendu hommage sur Twitter. Grégory G., un policier de 38 ans, a mis fin à ses jours lundi 4 novembre après-midi. Il a été retrouvé mort chez lui, au sud de Nantes (Loire-Atlantique). Il a laissé une lettre pour expliquer son geste. Il y évoque des "problèmes personnels". Selon nos confrères de Presse Océan, le trentenaire s'est suicidé avec son arme de service.

Grégory G. était affecté à la brigade de surveillance des transports en commun à Nantes depuis septembre 2017. Mais auparavant, il avait travaillé à Argenteuil dans le Val-d'Oise.

Dans son message publié sur les réseaux sociaux, la police nationale a eu une pensée pour les proches du défunt, mais aussi pour ses collègues, aussi bien ceux de Nantes, que ceux qui ont travaillé avec lui à Argenteuil. Il n'avait pas d'enfant. Depuis le début de l'année 2019, 55 policiers ont mis fin à leurs jours.

Un numéro d'aide a été mis en place en septembre, permettant aux policiers qui en ressentent le besoin de contacter des psychologues anonymement, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Le numéro est le suivant : 08 05 23 04 05.

À lire aussi
Une vasque d'eau bénite (Image d'illustration) faits divers
Nigeria : un pasteur confond eau bénite et essence et tue un fidèle

"C’est important de pouvoir détecter les collègues en situation de fragilité, même si c’est quelque chose de très, très dur", a expliqué Pascal Demé, délégué du syndicat SGP Police-FO.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Drame Suicide Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants