1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Suicides de policiers : un syndicat porte plainte contre sa direction
1 min de lecture

Suicides de policiers : un syndicat porte plainte contre sa direction

Vigi, un syndicat de policiers, porte plainte contre Éric Morvan, le directeur général de la Police nationale pour complicité de harcèlement moral au travail, après le 50e suicide de policier depuis le début de l'année.

Un policier près de la Loire, à Nantes
Un policier près de la Loire, à Nantes
Crédit : Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
Cassandre Jeannin

La police en colère après le cinquantième suicide d'un policier depuis le début de l'année 2019. "Qu'y a-t-il de plus précieux qu'une vie humaine ? Un déroulé de carrière, des primes, des économies budgétaires ?", interroge Vigi Ministère de l'Intérieur, un syndicat minoritaire de policiers, ce jeudi 12 septembre dans un communiqué. 

Le syndicat a décidé de "déposer plainte, auprès du Procureur de Paris, contre Éric Morvan, le directeur général de la Police nationale et contre X pour complicité de harcèlement moral au travail". "Monsieur de la Directeur Général de la Police Nationale (DGPN) vient de voir notre 100ème collègues actifs se suicider depuis sa prise de fonction (50 depuis le début de l'année 2019)", écrit l'association dans un communiqué, poursuivant : "Mais le chiffre réel est plus élevé, car il ne tient pas compte de nos collègues administratifs, techniques, (...) qui subissent le même management".

Le syndicat réclame également à Édouard Philippe les démissions du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et d'Éric Morvan. Autre demande du syndicat : "faire de la lutte contre le suicide une grande cause du quinquennat". 


"La police nationale est la profession, qui connaît le plus haut taux de suicide en France", rappelle Vigi. Une "marche de la colère" aura lieu le 2 octobre "mais tous les syndicats ne sont pas conviés et les associations de policiers en colère en sont tout simplement exclus", déplore l'organisation. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/