1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Nantes : un homme recherché depuis son évasion du CHU placé en garde à vue
1 min de lecture

Nantes : un homme recherché depuis son évasion du CHU placé en garde à vue

VU DANS LA PRESSE - Un homme de 23 ans, activement recherché depuis son évasion du CHU de Nantes, le 22 janvier dernier a été interpellé lundi 1er février.

Cette photo prise le 18 novembre 2016 montre l’entrée de l’hôpital universitaire de Nantes, dans l’ouest de la France.
Cette photo prise le 18 novembre 2016 montre l’entrée de l’hôpital universitaire de Nantes, dans l’ouest de la France.
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Camille Guesdon

Activement recherché depuis le 22 janvier après une évasion du CHU de Nantes, un homme a finalement été interpellé lundi 1er février. Le jeune homme âgé de 23 ans s'est fait arrêter par les unités d'intervention et de surveillance de la Sûreté départementale, dans le centre-ville de Nantes au volant d'une voiture.

Selon Presse Océan, l'histoire a commencé le soir du 21 janvier. L'homme de 23 ans qui avait tenté d'échapper aux policiers alors qu'il conduisait son 4X4 Mercedes non plaqué à vive allure, dans le quartier de Malakoff, s'était fait interpeller par la police. À ce moment, le jeune nantais, blessé par balle il y a quelques mois, s'était plaint de maux de ventre. Les forces de police l'ont donc immédiatement conduit au CHU de Nantes pour qu'il puisse se faire examiner. 

Mais moins d'une heure après son admission au CHU, un groupe d'hommes était arrivé aux urgences pour l'exfiltrer. Le suspect de 23 ans, qui faisait déjà l'objet de plusieurs fiches de recherches, s'était donc enfui à bord d'une voiture qui l'attendait à l'extérieur. Depuis cet épisode, le jeune homme était activement recherché par la Sûreté départementale.

Placé en garde à vue pour "évasion"

Après son interpellation lundi 1er février vers 16 heures dans le centre-ville de Nantes, l'homme a immédiatement été placé en garde à vue pour "évasion" et "refus d'optempérer". Deux hommes soupçonnés de l'avoir aider lors de son évasion, ont déjà été mis en examen et placés en détention provisoire.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/