1 min de lecture Faits divers

Mort de Steve : Castaner annonce la mutation du commissaire en charge des opérations

Le ministre de l'Intérieur a tenu une conférence de presse vendredi, quelques heures avant la publication d'un rapport de l'Inspection générale de l'administration (IGA).

Christophe Castaner, le 20 avril 2018
Christophe Castaner, le 20 avril 2018 Crédit : Eric FEFERBERG / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Nul ne peut dire comment Steve Maïa Caniço est mort". Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a tenu une conférence de presse vendredi, précédant de peu la publication du rapport d'enquête de l'inspection générale de l'administration (IGA) sur la mort de Steve Maïa Caniço à Nantes le 21 juin dernier. Principale annonce : le commissaire en charge des opérations de police ce soir-là, sera muté à un poste "sans responsabilités" le temps de l'enquête judiciaire. 

Selon Christophe Castaner, l'opération était "légitime dans son principe", mais les décisions prises par le commissaire ont manqué de "discernement". Le ministre de l'Intérieur a également annoncé avoir transmis des instructions spécifiques aux préfectures, et l'île de Nantes, lieu du drame, fera l'objet de restrictions concernant les événements "susceptibles d'accueillir un grand nombre de manifestants".

Le rapport de l'IGA, qui fait suite à l'enquête de l'inspection générale de la police nationale (IGPN) ne conclut ni à une faute "de la Ville ni du préfet". "Ni la préfecture, ni la municipalité n'ont été mises au courant de ce qui s'est déroulé", a insisté Christophe Castaner. Mais selon lui, elles n'ont pas accordé "une attention suffisante" aux risques de l'organisation des sound-systems au bord de la Loire.

Une enquête judiciaire est actuellement en cours. Elle permettra de déterminer les circonstances exactes de la mort de Steve Maïa Caniço.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Enquête Christophe Castaner
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants