1 min de lecture Faits divers

Disparition de Steve : Édouard Philippe annonce l'ouverture d'une deuxième enquête

Lors d'une conférence de presse, le premier ministre a annoncé de nouvelles mesures concernant l'affaire Steve Maia Carniço, dont le corps a été retrouvé lundi 29 janvier.

Le Premier ministre Édouard Philippe sort du Conseil des ministres (Paris) le 24 juillet
Le Premier ministre Édouard Philippe sort du Conseil des ministres (Paris) le 24 juillet Crédit : ludovic MARIN / AFP
micro générique
La Rédaction RTL et AFP

Le premier ministre s'est exprimé, ce mardi 30 juillet, à propos du décès de Steve Maia Carniço, dont le corps a été repêché et identifié hier, lundi 29 juillet 2019, dans la Loire. Si Édouard Philippe affirme que, selon l'IGPN, "il ne peut être établi de lien entre l'intervention de la police et la disparition", il souligne aussi un manque de clarté quant à la présence de "soundsystem" près d'un endroit de la Loire dépourvu de garde-corps. 


L'Inspection générale de l'administration doit être saisie "pour aller plus loin et comprendre les conditions de l’organisation de l’événement par les pouvoirs publics, mairie et préfecture, ainsi que les organisateurs privés". 
Outre l'annonce des mesures mises en place pour résoudre l'affaire, Édouard Philippe a aussi tenu a apporter son soutien à la famille de la victime. "Le décès de Steve Maia Caniço est un drame qui nous touche tous. Je voudrais exprimer mon émotion, celle du gouvernement et adresser à ses parents mes plus sincères condoléances", a-t-il déclaré, avant d'affirmer vouloir rencontrer ces derniers en compagnie du ministre de l'Intérieur. Une prise de position plus empathique à l'égard des proches de la victime, alors que le gouvernement était resté jusque ici plutôt mesuré.

Présent lors de la conférence de presse, Christophe Castaner a lui aussi adressé ses condoléances à la famille de Steve via Twitter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Nantes Fête de la musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants