2 min de lecture Finistère

Morlaix : une plainte déposée contre l'hôpital pour soupçons de maltraitance

Bénédicte K. soupçonne l'hôpital de Morlaix (Finistère) d'avoir maltraité sa mère. Elle a porté plainte jeudi 31 octobre pour "délaissement d'une personne incapable de se protéger".

Le centre hospitalier de Morlaix (Finistère).
Le centre hospitalier de Morlaix (Finistère). Crédit : Google Street View/Capture
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"J'aurais aimé ne jamais avoir à montrer cette photo très choquante, ni à divulguer publiquement ces informations d'ordre privé. Mais il le faut, pour que cela ne se reproduise plus jamais." Dans une publication Facebook, Bénédicte K. fait part de son désarroi : elle soupçonne le personnel de l'hôpital de Morlaix (Finistère) d'avoir maltraité sa mère, Françoise. Elle annonce également avoir porté plainte contre l'établissement jeudi 31 octobre pour "délaissement d'une personne incapable de se protéger".

Françoise, 53 ans, est habituellement pensionnaire de la maison de retraite de Morlaix, raconte France 3 Bretagne. Bipolaire et souffrant d'un syndrôme parkinsonien elle a été hospitalisée le 16 octobre. Depuis cette date, ses proches ont du mal à communiquer avec elle, et à l'avoir au téléphone. Ils s'inquiètent.

Finalement, Bénédicte K. décide de se rendre au chevet de sa mère. C'est là qu'elle réalise que quelque chose ne va pas. L'infirmière qui l'accueille est gênée, elle lui dit que sa mère est "tombée la veille", qu'elle risque d'être "choquée".

Plus que "choquée", Bénédicte K. confie ne pas avoir reconnu la retraitée, attachée à une chaise. "Je me suis agenouillée pour être à sa hauteur et mieux la voir. Et là, elle avait la tête d'un monstre. Elle était enflée de partout, avec des cocards. Elle ne parlait pas. Elle avait du pus qui lui sortait de la bouche."

À lire aussi
La plage de Penfoul dans le Finistère tremblement de terre
Finistère : un séisme de magnitude 4,6 ressenti

Des photos illustrent sa publication Facebook, dans laquelle elle s'interroge : "Que s'est-il passé pendant ces 15 jours ? Pourquoi le personnel médical ne nous a-t-il pas informées ? Pourquoi avions-nous tant de mal à la joindre ? Qu'a-t-elle exactement subi ?"

Une enquête interne

La direction de l'hôpital affirme à France 3, avoir demandé une enquête administrative pour faire la lumière sur ce qui a pu conduire la mère de Bénédicte Kergoat à se retrouver dans cette situation. Une rencontre avec la famille est également prévue prochainement. De son côté, le chef du service où était hospitalisée Françoise rapporte que "tout a été fait dans les règles". 

La patiente, qui a été transférée dans un autre service, souffre aujourd'hui d'une infection. Elle a été placée en réanimation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Finistère Faits divers Maltraitance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants