1 min de lecture Faits divers

Montpellier : une erreur informatique coûte 400.000 euros à la métropole

Un bug informatique a rendu un appel d'offre de la métropole de Montpellier non-conforme : elle doit payer 200.000 euros à chacune des deux entreprises qui s'étaient portées candidates.

Montpellier, dans l'Hérault
Montpellier, dans l'Hérault Crédit : RTL.fr
Florian Soenen Journaliste

C'est une erreur informatique qui coûte très cher : la métropole de Montpellier va payer 400.000 euros aux deux entreprises candidates à un appel d'offre désormais caduque en raison d'un vice de procédure : des informations confidentielles sur les offres déposées par les entreprises candidates sont apparues en libre accès. 

"Il n'y a eu pas d'erreur humaine ou de volonté de nuire à la procédure elle-même" indique à France Bleu Hérault Florence Fuchs-Jesslen, directrice du service eau et assainissement à la métropole. Mais la diffusion par erreur d'informations confidentielles est lourde de conséquences : 200.000 euros pour chacune des deux entreprises et un retour du cahier des charges de l’appel d’offres. "On ne peut pas prendre le risque d’une action entachée d’irrégularité et se retrouver au pénal", se défend Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole dans des propos rapportés par l'Actu

Le projet d'extension de la station d'épuration est repoussé de 18 mois, ce qui aura aussi un impact sur tous les travaux reliés. Le nouvel appel d'offres sera en outre différent et prendra en compte de nouvelles caractéristiques, plus écologiques. Le coût du projet initial était estimé à 109 millions d'euros. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Montpellier Informatique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants