1 min de lecture Tarn-et-Garonne

Montauban : deux femmes abattues, un adolescent en garde à vue

Une femme de 38 ans et une jeune fille de 18 ans ont été tuées par balle ce jeudi 14 novembre, à Montauban dans le Tarn-et-Garonne. Un adolescent de 17 ans, fils de la première victime, a été arrêté.

La maison où ont été retrouvés le corps des deux victimes, à Montauban (Tarn-et-Garonne).
La maison où ont été retrouvés le corps des deux victimes, à Montauban (Tarn-et-Garonne). Crédit : Patrick Tejero
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

Un jeune homme de 17 ans a été placé en garde à vue jeudi 14 novembre, très tôt le matin, à Montauban (Tarn-et-Garonne). Il est soupçonné du meurtre de sa mère et de sa petite amie, tuées par balle pour un motif pour l'heure encore inexpliqué.

La première victime, âgée de 38 ans, est la mère de l'adolescent gardé à vue. Elle présentait une plaie par arme à feu au niveau du cou mais également plusieurs coups de couteau. La seconde victime, âgée de 18 ans, serait la petite amie du suspect. Elle aurait reçu un tir au niveau du cœur. 

Le jeune homme est également blessé à la main par arme à feu et a été hospitalisé. Selon une source proche de l'enquête, il ne reconnaîtrait pas être l'auteur du double homicide.

L'adolescent aurait d'abord prévenu ses voisins, assurant qu'une tierce personne s'était introduite dans le domicile familial, alors que sa mère et sa petite amie se trouvaient, selon lui, ensemble à ce moment-là. Mais la première gisait au rez-de-chaussée, et la seconde se trouvait à l'étage. Les premières constatations techniques et scientifiques ont rapidement mis en doute la version du fils.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tarn-et-Garonne Drame Arrestation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants