2 min de lecture Meurtres

Mickaël Jouis : le mort oublié de La Varenne

PODCAST - Le 17 juin 2002, Mickaël Jouis disparaît en rentrant d'une fête. Il est découvert sans vie 9 jours plus tard. Les circonstances de sa mort ne sont pas élucidées : mort accidentel ou meurtre ?

Jean-Alphonse Richard L'heure du Crime Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
L'INTÉGRALE - Mickaël Jouis : le mort oublié de La Varenne Crédit Image : Photo de famille | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date :
La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Marie Bossard

Le 17 juin 2002, Marc et Marie-Josèphe Jouis, un couple vivant à La Varenne (Maine-et-Loire), viennent signaler la disparition de leur fils à la gendarmerie. Mickaël, 25 ans, n'a pas donné de nouvelles du week-end et ne s'est pas présenté au travail. La dernière fois qu'ils l'ont vu c'était 2 jours plus tôt alors qu'il se rendait chez l'un de ses meilleurs copains. Ce soir-là, il avait prévu de retrouver la plupart de ses amis à une fête inter-villages sur les bords de Loire.

Les gendarmes sont préoccupés par cette disparition parce que Mickaël n'est pas du genre à disparaître sans donner de nouvelles. Ce 17 juin, il devait d'ailleurs emménager dans une colocation. Un hélicoptère est déployé sur place, une battue réunissant 200 personnes est organisée, les proches et amis de Mickaël tentent de retracer son chemin au retour de la fête. Les recherches se poursuivent durant plusieurs jours, mais aucune trace de lui.

Le 25 juin 2002, la présence d'un cadavre est signalée au lieu-dit la Haute Sauzaie, près d'une station d'épuration. Le corps est celui d'un jeune homme de corpulence menue. Le premier médecin sur les lieux constate le décès. Il est frappé par l'état de décomposition de la victime et par le fait que son pantalon soit baissé jusqu'aux chevilles et à l'envers. Dans le jean de la victime est retrouvé une carte bancaire au nom de Mickaël Jouis.

Les premières constations montrent qu'il avait 1 gramme 23 d'alcool dans le sang au moment de sa mort, mais n'avait pas consommé de stupéfiants. Ses parents sont prévenus de la découverte du corps. Ils émettent très vite des doutes sur le lieu où a été retrouvé Mickaël : trois hommes dont l'oncle de Mickaël avaient ratissé les lieux il y a trois jours et n'avaient aperçu aucun corps. 

Nos invités

À lire aussi
énigme
Xavier Dupont de Ligonnès "va réapparaître", estime l'avocat de sa mère

Marc et Marie-Josèphe Jouis, les parents de Mickaël
Me Philippe Billaud, avocat des parents

Soumettre une affaire

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jean-Alphonse Richard. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Meurtres Accident Suicide
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants