1 min de lecture Faits divers

Meuse : des pompiers volontaires auteurs d'incendies

Les incendies, qui n'ont fait aucune victime, visaient des corps de fermes, des maisons inhabitées et un entrepôt de stockage de matériels.

Des sapeurs-pompiers en cours d'intervention contre des incendies (illustration).
Des sapeurs-pompiers en cours d'intervention contre des incendies (illustration). Crédit : SDIS 06
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Trois jeunes pompiers volontaires de la Meuse ont reconnu être à l'origine de plusieurs incendies commis dans le nord du département entre avril et décembre 2019, a-t-on appris jeudi 14 mai auprès du parquet de Verdun.

Les trois suspects, âgés d'une vingtaine d'années et qui exerçaient dans la Meuse, ont été interpellés lundi 11 mai après plusieurs mois d'enquête, a indiqué dans un communiqué Guillaume Dupont, procureur de la République de Verdun. Placés en garde à vue, les jeunes ont reconnu avoir allumé plusieurs feux dans le secteur de Montmédy, dans le nord du département, visant des corps de fermes, des maisons inhabitées ainsi qu'un entrepôt de stockage de matériels. Les incendies n'ont fait aucune victime.

Les trois jeunes pompiers ont reconnu "de deux à onze faits selon les protagonistes", a précisé Guillaume Dupont. Déférés mardi devant le parquet de Verdun, ils ont été laissés libres "sous contrôle judiciaire strict" en attente de leur jugement, le 2 septembre devant le tribunal correctionnel de Verdun.

Des faits passibles de 10 ans de prison

Ils comparaîtront pour destruction de biens par incendie, des faits passibles de 10 ans de prison et 150.000 euros d'amende. Par ailleurs, ils ont interdiction d'exercer une activité professionnelle ou bénévole en tant que sapeurs-pompiers. Les trois jeunes pompiers ont reconnu "de deux à onze faits selon les protagonistes", a précisé Guillaume Dupont. Déférés mardi devant le parquet de Verdun, ils ont été laissés libres "sous contrôle judiciaire strict" en attente de leur jugement, le 2 septembre devant le tribunal correctionnel de Verdun.

À lire aussi
Il s'agirait de chiens de berger de race border collie pour la plupart. (Image d'illustration) faits divers
Pyrénées-Atlantiques : une cinquantaine de chiens "en détresse" saisis chez un particulier

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meuse Pompiers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants