1 min de lecture Pôle emploi

Meurtres en Drôme-Ardèche : l'homme arrêté mis en examen pour "assassinats"

Un homme de 45 ans est suspecté du double meurtre d'une employée d'une agence Pôle Emploi et d'une DRH dans la Drôme et l'Ardèche.

Un commissariat de police (Illustration).
Un commissariat de police (Illustration). Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Ingénieur sans emploi de 45 ans, Gabriel Fortin a été mis en examen samedi 30 janvier pour "assassinats" dans l'enquête sur le double meurtre d'une employée d'une agence Pôle Emploi et de la DRH d'une entreprise dont il avait été licencié, a indiqué le parquet de Valence. 

"Il a été présenté à un juge d'instruction et mis en examen pour assassinats", a indiqué le procureur de la République de Valence, Alex Perrin, précisant que le suspect restait muet et qu'il avait été incarcéré. Les deux meurtres ont été commis jeudi 28 janvier dans la Drôme et l'Ardèche.

"Célibataire sans enfants, ingénieur sans emploi et inconnu des services judiciaires et des services de renseignements", Gabriel Fortin a tué une employée de l'agence Pôle Emploi de Valence, dont il avait été radié en 2013, a précisé le procureur dans un communiqué. "Rien n'établit en l'état qu'il la connaissait". 

La préméditation sur les deux faits est parfaitement avérée

Le procureur de la République de Valence
Partager la citation

Il a par la suite tué la DRH de l'entreprise Faun, dans la commune voisine de Guilherand-Granges (Ardèche), où il avait été salarié entre 2008 et 2010, en qualité d'ingénieur, avant d'en être licencié. Il avait connu la DRH durant sa période d'activité au sein de l'entreprise, selon M. Perrin.  "La préméditation sur les deux faits est parfaitement avérée", selon le procureur.  

À lire aussi
faits divers
Les infos de 6h30 - Violences à Lyon : que se passe-t-il dans le quartier de La Duchère ?

M. Fortin a par la suite été arrêté au volant de sa voiture dont une perquisition a permis "la découverte d'une seconde arme de poing et de multiples cartouches 9 mm", a-t-il poursuivi. Le procureur n'a en revanche pas confirmé le lien entre ce double assassinat et un meurtre, ainsi qu'une agression dans le Haut-Rhin en début de semaine, mais indiqué que cette "possibilité" était examinée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pôle emploi Haut-Rhin Ardèche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants