3 min de lecture Viol

Angélique : le récit glaçant du viol et du meurtre de l'adolescente

ÉCLAIRAGE - Le procureur de la République de Lille a livré les détails de l'autopsie du corps de l'adolescente retrouvé samedi 28 avril. Selon lui, la version du mis en cause est validée.

Des hommages à la petit Angélique fleurissent à Wambrechies, près de Lille
Des hommages à la petit Angélique fleurissent à Wambrechies, près de Lille Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

L'effroi a frappé Lille et ses environs ce weekend. Angélique, disparue depuis le 25 avril, a bien été violée et asphyxiée, selon le procureur de la République de Lille. Thierry Pocquet du Haut-Jussé a révélé en conférence de presse, lundi 30 avril, le récit des derniers instants de l'adolescente de 13 ans, confirmé par les résultats de l'autopsie selon le procureur. Un récit livré par le mis en cause, David Ramault interpellé samedi soir, lors de sa garde à vue pendant laquelle il aurait tout de suite avoué les faits. 

Selon les descriptions du suspect - actuellement présenté à un juge d'instruction - ce récidiviste de 45 ans serait d'abord allé dans un sexshop acheter des pilules pour les troubles érectiles, puis des bières. Une fois chez lui, après avoir avaler "2, 3 pilules" et "bu 2, 3 bières", il s'est endormi raconte Thierry Pocquet du Haut-Jussé. Puis, il est sorti et en passant devant le parc, il remarque Angélique - qu'il connaît déjà puisqu'il est un ancien voisin de sa famille - et va à sa rencontre. "C'était plus fort que moi, j'étais dans un état second", raconte-t-il aux enquêteurs lorsqu'il revient sur son envie d'elle

D'après le témoignage du petit garçon qui a permis l'identification du suspect, la victime a suivi son bourreau sans avoir l'air de s'en méfier. Il l'a amenée chez lui en lui prétextant avoir quelque chose pour ses parents. Une fois à domicile, elle aurait cherché à fuir alors qu'il lui posait des questions "de plus en plus intimes". C'est alors qu'il l'emmène dans les toilettes et s'enferme avec elle après l'avoir maintenue de force et déshabillée

À lire aussi
Portrait robot du tueur au visage grêlé crime
L'homme au visage « Grêlé »

Violée et asphyxiée

S'ensuivent une fellation de force et une pénétration génitale, alors qu'elle continue à se débattre. "Quand elle a commencé à se débattre, il a compris qu'il fallait qu'il la tue", résume le procureur de la République de Lille. Il attrape alors le pantalon de sa victime et l'étrangle avec. 

Le déroulé de ces événements n'aurait pas duré plus d'un quart d'heure. "L'autopsie ne contredit pas le récit du mis en cause", informe le magistrat, même si "des investigations supplémentaires seront faites". Le suspect a ensuite mis le corps, nu, dans une valise, puis dans son coffre, avant de l'abandonner dans un fourré, renonçant à son plan de l'enterrer.

Information ouverte pour séquestration, viol et meurtre sur mineure de moins de 15 ans

Une fois interpellé, David Ramault ne montre aucune résistance et accepte tout de suite de montrer où se trouve le corps. Il a laissé deux lettres adressées à sa famille dans lesquelles, sans jamais aborder les faits de manière claire, il évoque des "troubles", des "pulsions". Lors des interrogations, le mis en cause a dit "regretter infiniment ces faits".

Si on ne connait pas les chefs d'accusation définitifs, notamment par rapport à la préméditation ou non de l'acte, une information judiciaire va être ouverte avec provisoirement les qualifications de séquestration, viol et meurtre sur mineure de moins de 15 ans

Il a respecté ses obligations judiciaires

Déjà condamné en 1996 pour viol avec arme sur mineur de moins de 15 ans et deux agressions sur deux femmes d'une quarantaine d'années, alors qu'il avait 20 ans, il était soumis depuis 2005 à des obligations liées à son inscription au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles (FIJAIS). 

Selon le procureur, le suspect a globalement respecté ses contraintes "c'est-à-dire une présentation tous les ans aux services de police et le signalement de ses changements d'adresse".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Viol Pédophilie Lille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793220031
Angélique : le récit glaçant du viol et du meurtre de l'adolescente
Angélique : le récit glaçant du viol et du meurtre de l'adolescente
ÉCLAIRAGE - Le procureur de la République de Lille a livré les détails de l'autopsie du corps de l'adolescente retrouvé samedi 28 avril. Selon lui, la version du mis en cause est validée.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/meurtre-d-angelique-l-autopsie-confirme-la-version-de-l-accuse-7793220031
2018-04-30 16:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KBgF04FOV8pTX_h4U8fHwA/330v220-2/online/image/2018/0430/7793220044_des-hommages-a-la-petit-angelique-fleurissent-a-wambrechies-pres-de-lille.jpg