1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Marseille : la mère de l'enfant retrouvé mort mise en examen pour meurtre
1 min de lecture

Marseille : la mère de l'enfant retrouvé mort mise en examen pour meurtre

Le corps du jeune garçon de 11 ans, poignardé, avait été retrouvé au bord de l'Huveaune samedi 29 octobre par son père et son oncle.

Un homme s'est suicidé ce dimanche à Saint-Brieuc dans les Côtes d'Armor après avoir tué sa fille et sa compagne.
Un homme s'est suicidé ce dimanche à Saint-Brieuc dans les Côtes d'Armor après avoir tué sa fille et sa compagne.
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Florine Boukhelifa & AFP

Elle a expliqué avoir été dépassée par les "crises" de son fils autiste. La mère de l'enfant retrouvé mort poignardé à Marseille a été mise en examen pour meurtre à l'issue de sa garde à vue, a annoncé le parquet lundi 31 octobre. Le parquet a requis son placement en détention provisoire, a ajouté la procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, dans un communiqué.

L'autopsie réalisée sur l'enfant de 11 ans a confirmé des plaies "par objet contondant" au niveau du crâne, ainsi que "plusieurs plaies par arme blanche au niveau du torse et de la gorge", a détaillé la procureure. Le jeune garçon, dont le corps avait été retrouvé samedi au bord de l'Huveaune par son père et son oncle, est mort des suites d'un choc hémorragique, selon cette autopsie.

Après avoir passé moins de 24 heures au siège de la police judiciaire marseillaise, la mère de 39 ans, séparée de son mari et qui s'occupait à plein temps de son fils, avait "rapidement reconnu les faits", avait expliqué dimanche la procureure de Marseille. Devant les enquêteurs, l'auteure présumée du meurtre a expliqué avoir d'abord frappé son fils dans son appartement, vendredi, puis l'avoir emmené au bord du fleuve où elle l'a tué à l'aide d'un couteau de cuisine, laissant le corps sur place. Elle avait ensuite signalé sa disparition et même participé aux recherches.

Pour expliquer son geste, la mère a évoqué "les crises" dont souffrait son fils autiste, expliquant qu'"elle n'arrivait plus à gérer la situation" : "Ce jour-là", vendredi, elle a "estimé que cela ne finirait jamais", selon le parquet. "Elle était très protectrice de cet enfant, elle s'est battue" pour lui, a assuré à l'AFP une des sœurs de la mère de l'enfant.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire