1 min de lecture Faits divers

Mariage forcé à Limoges : aucune preuve pour le moment trouvée

VU DANS LA PRESSE - Une enquête avait été ouverte après qu'une adolescente de Limoges ait adressé un message dans lequel elle affirmait avoir été mariée de force. La police n'a pour l'instant trouvé aucune preuve.

La ville de Limoges en Haute-Vienne
La ville de Limoges en Haute-Vienne Crédit : RTL.fr
Bastien Hauguel Journaliste

Son cri de détresse avait été entendu. Le 16 juin dernier, une adolescente avait jeté, par la fenêtre de son appartement à Limoges (Haute-Vienne), un message dans lequel elle affirmait être victime d'un mariage forcé. La note avait été retrouvée par un ouvrier travaillant sur un chantier dans le quartier prioritaire de La Bastide. Une enquête a été ouverte depuis et des premiers éléments ont été livrés le 19 juin par le procureur de la République

Comme le rapporte France 3 Nouvelle Aquitaine, les investigations ont débuté dans un appartement occupé par une famille d'origine kosovare. L'adolescente, disant avoir 15 ans, était libre de ses mouvements. Au 19 juin, la brigade des mineurs de la police de Limoges n'a toutefois pas pu prouver qu'elle ait été marié. Ils n'ont pas non plus pu attester du versement d'une dot de 15.000 euros aux parents. "Ce n'est pas parce que ce n'est pas confirmé, que ce n'est pas une réalité", modère le procureur de la République. 

Lors de l'intervention de la police, l'adolescente avait les jambes recouvertes d'ecchymoses. Elle avait expliqué qu'il s'agissait de coups de fil électrique, donnés par son père pour avoir refusé de se marier. Selon l'examen du médecin légiste, ces violences remonteraient à 10 ou 15 jours. La jeune femme a été placée en foyer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Mariage Limoges
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants